26/08/2014

PAUSE

pause.jpg

25/08/2014

PENDANT DEUX SEMAINES

Nouvelle image Bitmap.jpgNous serons en vacances. Cela veut dire SANS ordi, SANS smartphone (je n'en ai pas !), SANS téléphone fixe, SANS tablette.

Tout juste un vieux gsm pour que je puisse appeler si besoin en était, ou ... sait-on jamais - pour que quelqu'un m'appelle.

JOUR "J -1"

france.jpg

24/08/2014

PAPY POUR LA 4ème FOIS !

sans-titre.pngC'est fait ! Depuis hier soir Jipi vient d'avoir son second coup de vieux en 8 jours : il est devenu le papy d'une petite Louise née à Rennes. Je suis la maminou, comme Jipi est le papinou de mes petits-enfants : cela veut dire que je suis très heureuse, moi aussi. 

En tout, cela nous en fait treize. Il en manque un, non ? Treize n'est pas un nombre pair. Je n'ai aucune idée chez qui... pourvu que ce ne soit pas déjà chez l'aîné(e) de mes petits-enfants, ce serait vraiement très tôt. L'idée de devenir arrière-maminou ne me plaît pas...

Cela vous plairait-il ? 

23/08/2014

HONNI SOIT QUI...

a) En arrivant devant l'entrée de notre immeuble, après avoir fait nos emplettes, il y avait une dame d'âge mur, juste devant nous. Elle a sorti les clés et à ouvert la porte.

Toujours aimable je lui ai dit :

- Merci Madame ! Nous profiterons tous les deux de votre ouverture.

... quelques pas plus loin dans le hall, la dame s'est retournée pour bien regarder les deux énergumènes qui rigolaient.


b) Hier matin, j'ai dit à Jipi :

- Quand j'ai enlevé les pansements plein de sang, j'ai bien vu que j'avais une grosse fente !

... je lui parlais de l'entaille que je m'étais faite une heure avant, dans le gras de la seconde phalange de l'index gauche. Que pensiez-vous, donc ?


c) Ce matin, c'était Jipi qui me dit avec dépit :

- Quand elles sont assez longues, elles ont la tête trop petite !

Ben oui, ça arrive, qu'on n'a pas les vis du bon calibre...

 

22/08/2014

CRISTINA : LE RETOUR.

A ma grande surprise, j'ai vu débarquer mardi midi, ma petite perle des îles : Cristina.

Il faut l'avouer : jétais contente de la revoir, malgré l'histoire de l'aspirateur... (ce n'était pas elle, mais la fille qui était venue avant, m'a-t-elle expliqué,... ) je me demande bien laquelle, mais bon, ne déterrons pas les vieilles vaches folles.

Je n'avais pas été avertie de son retour.

Pour la remplacer, j'avais eu droit à Féridé la Turque, puis à Katiha la Marocaine par deux fois, puis à Yamina, encore une Marocaine qui a elle seule venait à bout de tous les appareils électroménagers présents (non, je ne vous raconte pas) et enfin à Véronique, Congolaise avec qui j'ai eu le plaisir d'échanger en lingala.

J'espère que vous me suivez toujours, car avec mon très faible QI la vie est dure, vous savez ?

Est-ce que vous rendez vous compte de mon effort mental pour pondre cette note ? 

 

 

21/08/2014

PAPA ETAIT APICULTEUR...

Vers les années 1970, ma belle-soeur Jannine venait passer une semaine de congé (avec mon frère, son mari) chez maman.

Or, maman était Flamande : très ! Malgré le fait qu'elle avait épousé mon père qui était Wallon.

Jannine n'avait, aux yeux de maman, pas que des qualités : normal quand on connait le racisme inné Flamand.

Maman reprochait à cette aimable personne d'avoir une joie de vivre non déguisée, alors que les Flamands devaient faire preuve - selon elle - d'ENORMEMENT de retenue.

Ceci pour expliquer au delà de la frontière linguistique belge et au delà des frontières belges, le très grand écart entre les Flamands du genre germaniques, et les Wallons plutôt Latins.

Or, Jannine avait unre marotte : les huiles essentielles. Elle s'en servait comme d'un parfum en distillant quelques gouttes derrière les oreilles ou dans le creux des bras.

Un matin ensoleillé donc, voilà Jannine qui traverse la salle à manger de maman en bikini. Maman risque une attaque d'apoplexie tant la vue d'une jeune femme en si petite tenue heurte son idée du "convenable", surtout en apprenant que Jannine voulait prendre un bain de soleil dans le jardin.

Dans le jardin ! Inconcevalbe !!! La haie qui le séparait de la rue n'était pas bien haute et tous les voisins de maman, qui passaient par là, pouvaient donc voir cette jeune femme en tenue si peu décente prendre le soleil

Mais voilà : papa était apiculteur.

Moins de deux minutes après le début du bain de soleil, notre Jannnine rentrait précipitamment dans la maison : toutes les abeilles de papa avaient répéré l'odeur des huiles !

20/08/2014

LA CAUSE ET L'EFFET.

Le fromage fait péter, certains plus que d'autres.

En garnissant sa tartine d'une tranche de mimolette, Jipi s'est demandé :

- Vais-je faire des pets mi-mollets ?

19/08/2014

TANT DE FRUITS POURRIS OU MOISIS DANS LES GONDOLES...

Depuis assez longtemps déjà, je ne suis plus satisfaite des fruits qu'on me propose à l'achat, que ce soit dans un supermarché, chez un marchand de 4 saisons, ou dans l'épicerie du coin. Ces deux derniers commerçants s'approvisionnent à première vue dans les supermarchés maintenant, à quelques rares exceptions près, qui achètent leurs fruits et légumes à la criée du matin.

moisi.jpgSi je prends des fruits préemballés, recta : j'ai droit à plusieurs exemplaires moisis ou pourris cachés au milieu ou au fond de l'emballage. Beurk.

Si je choisis pourri.jpgmes fruits à la pièce dans les gondoles où ils sont en vracs... le même problème se produit à peine trois jours après : comme la gangrène...

 

Normal, n'est-ce pas ? Quand les fruits sont présentés en vrac, on peut voir toutes ces mains d'inconu(e)s - lavées depuis combien de temps ? - tâter chaque fruit avant d'arrêter le choix. Qu'ont-elles grattées, ces main s-là, avant de venir au magasin ???  Ragoûtant !

Avez-vous la moindre idée du nombre de bactéries et de germes nocifs transmis par ces mains tâtillonnes ?

Alors, aidez-moi : je veux cueillir mes fruits sur des arbres, sans pipis d'oiseaux, sans bave de crapaud, mais solidement désinfectés par les UV du soleil.

Quelle adresse me proposez-vous ?

Hein ??? Je suis bien curieuse...

18/08/2014

mon Q.I. !!!

Vous n'allez pas le croire, tellement il est exceptionnel.

Il m'arrive très (trop) souvent de jouer : des quiz, des questionnaires, toutes sortes de choses.

Alors, aujourd'hui, j'ai testé mon Q.I.

Qu'ai-je obtenu ? Est-ce que j'ose l'avouer ?

65

... même pas capable de devenir plombier, surtout pas aujourd'hui... 

^...

17/08/2014

FAIT-IL GRIS DEHORS ? ... PAS VRAIMENT ...

Maintenant ça va : Jipi a digéré le coup !

Parce que , il y a quelques jours, du jour au lendemain il a pris un coup de vieux comme ce n'est pas possible. Août est le mois de la rafale des anniversaires dans la famille.

Certains, jeunes encore, ont été contents d'avoir 18 ou 46 ans. D'ici quelques jours d'autres seront heureux de pouvoir dire qu'ils ont 6, 13 ou 40 ans du jour au lendemain.

Mais Jipi, qui est déjà trois fois papy, a souffert beaucoup du changement brusque de son âge... heureusement qu'il y avait quelques compensations, du genre bouffe et luxure dure et liquide (à bon entendeur,salut). Sans compter sur le fait qu'il va redevenir papy d'ici 8 jours... C'est un événement... vraiment.

Rassurez-vous : je veille sur lui.

Le temps est grisaillou ? Pas toujours.

Par exemple, nous avons eu un très bel arc-en-ciel vendredi soir vers 19 heures à Lille. Le lendemain matin, à peine le soleil était-il levé, j'ai vu de mes yeux une montgolfière qui avait pris de la hauteur déjà, malgré le ciel gris. Ce matin même, sur le coup de 4 heures, n'ai-je pas eu le privilège de voir une très belle étoile filante ? Nous sommes encore dans les Perséides, n'est-ce-pas ?

Si vous aviez osé penser que tout va mal pour nous : vous avez perdu votre pari.

A Lille, maintenant, nous ne sommes plus en flat-camping, mais bien mieux que dans un apart-hôtel. Voulez-vous tout savoir ? La cuisine est quasiment complète et jeudi prochain le lave-linge et le frigo seront livrés aussi. De quoi faire des orgies, non?

Avouez que vous en voudriez tout autant ... je ne me vexerai pas ! Sans rancune ?

 

 

12/08/2014

MA B.A. TRIMESTRIELLE.

visiter.jpgCe matin j'ai fait ma BA trimestrielle. Je suis donc partie vers les neuf heures chez mon médecin généraliste. Il va encore très bien !

Bof, il frôle la soixantaine maintenant, mais je l'avais choisi il y a plus de vingt ans pour que nous fassions un bon bout de chemin ensemble.

A ma question : "Tiendrez-vous encore le coup pendant au moins cinq ans?", il m'a répondu gaiement par l'affirmative.

Entre nous : j'aime mieux ça. Car si maintenant je devais aller à la recherche d'un autre docteur à surveiller une fois tous les trois mois, je serais bien enquiquinée.

 

11/08/2014

JEUDI DERNIER, LA FONTAINE A JAILLI.

Il m'avait dit : 3 semaines sans évier dans la cuisine à Lille.

Trois semaines : cela signifiait 3 demi-semaines, car dans l'autre moitié des semaines, l'évier de Bruxelles est toujours en place.

Finalement, si je compte en jours, je n'ai dû me passer d'évier de cuisine à Lille que pendant 4 jours : est-ce un record ?

Donc : il y avait un endroit vide de meubles mais plein de tuyaux d'eau, d'évacuation et des lignes électriques, et puis tout est arrivé par étapes.

002.JPGD'abord le meuble sous évier non encore équipé de son étagère, et un bout de caisson à l'autre bout : pour pouvoir déposer sur ces deux éléments un plan de travail, déjà scié à la bonne longueur : c'était le matin.

Puis l'homme à fait une découpe qui était finie à midi.

006.JPG

 

 

 

 

 

 

 

En fin d'après-midi la fontaine a jailli, l'eau (chaude et froide) est arrivée et l'évacuation s'est faite sans aucun problème.

 011.JPG

 

 

 

Jipi est un as : mais je me le garde pour moi toute seule !

 

10/08/2014

L'ETAT DE VOTRE COCHON ...

 

Bon dimanche à toutes et à tous.

Aujourd'hui vous ne manquerez pas de consacrer quelques minutes à l'état de votre épargne et de vous désoler, n'est-il pas ?

Déjà que votre épargne ne rapporte plus rien, bientôt l'état et la banque vont vous demander de leur payer des intérêts sur votre petit avoir.

image0011111111.jpgZ'avez-vu l'état de votre cochon ?

Alors, dans un grand élan de générosité, Jipi et moi avons décidé que nous acceptons tous vos cochons : nous en ferons excellent usage...

 

09/08/2014

VOS IMPOTS SERVENT AUSSI A CECI :

COMET.jpg

Exploration de l'espace pour trouver des animaux exotiques.

08/08/2014

LA GENEROSITE ME DEMANGE...

Là, j'ai les paumes qui me démangent. Mais est-ce vraiment la saison pour distribuer marrons, chataignes, baffes, gnons, giffles ?

Et avec qui partager toutes ces excellentes choses ?

Si, vous qui me lisez, en voulez : venez, venez, mais vite.

Ma générosité risque de ne pas trop durer !

 

06/08/2014

LE SAULE PLEUREUR

Dans notre jardin, papa avait planté plusieurs arbres, dont un saule-pleureur.

saule.jpg45 ans plus tard ce saule avait bien grandi, même un peu trop pour la taille du jardin. Cet arbre ne se trouvait qu'à 7 mètres de la maison : bien trop près. Un arbre fait autant de racines dans le sol que de branchages au-dessus, non ?

Maman, devenue veuve, voyait le dallage de la cour se soulever, et dans la cuisine le phénomène semblait également se produire.

Oui mais ! On n'abat pas comme ça un arbre en Flandre. Il faut demander l'autorisation. On lui refusait l'abattage.

C'est alors que j'ai pris le relais : par une lettre recommandée avec accusé de réception, où je notais avoir pris bonne note que la Ville de Gand prenait à sa charge toute dégradation à la maison et à celle des deux voisins.

Moins de trois jours plus tard : ils étaient là. Maman a eu son autorisation... évidemment !

 

05/08/2014

ASSAILLIE D'UN DOUTE J'ETAIS...

Comme j'avais donné un très gros coup de balai dans les programmes du PC, hier, aujourd'hui un doute m'a assailli. Et si j'avais rendu inutilisable le programme d'importation de mon petit appareil photo ?

Là je suis rassérénée : ça fonctionne du tonnerre avec moins de complications.

Voilà le ciel de mon quartier vers 16 heures.

058.JPG

 

Et voici 057.JPGnotre avenue, avec un transport exceptionnel chargé de tous les échaffaudages qui entravaient la façade de la maison de repos des Fuchsia : ils étaient en place depuis le mois d'avril de l'année passée. Un seul homme, avec son clark, a tout chargé. C'est le même qui entreprendra d'ici quelques heures la délicate traversée de Bruxelles, le clark arrimé à l'arrière de son convoi.

04/08/2014

GRAND NETTOYAGE D'ETE...

J'ai eu du mal pour tout nettoyer aujourd'hui.

Et non, ce n'était pas un travail physique.

Ma bécane est âgée d'un peu plus de cinq ans, vous n'avez aucune idée combien elle a été gloutonne en si peu de temps.

Au début, tout marchait comme sur des roulettes. Et moi j'installais un truc par ci, un autre par là : l'animal numérique gobait tout. Sans rechigner.

Puis vint le jour de l'obésité malsaine (c'est récent).

La bête avait beaucoup trop mangé : il fallait la faire régurgiter.

C'était aujourd'hui.

Elle n'avait plus qu'une capacité de 30% et tout le monde sait que c'est nettement insuffisant pour une bécane en bonne santé.

J'ai donc dû tailler dans les plats de résistance et dans les desserts en désinstallant un tas de programmes dont je ne me sers pas trop.

Du coup, mon animal a bien maigri : il me restritue aujourd'hui 60% d'espace libre.

....

N'avez-vous jamais remarqué, que même si vous n'ajoutez aucun dossier ni fichier dans votre bécane, rien qu'avec les mises à jour indispensables (dit-on) le ventre du truc se dilate tellement qu'il ne reste même plus de place pour mettre une petite note ?

03/08/2014

GUERISSEUSE D'APATHIE...

La bonne pluie orageuse de cet après-midi, m’a bien rafraîchie. Pendant que les grosses gouttes tombaient en lavant toute la ville, j’avais l’esprit de plus en plus clair.

Même que j’ai entrevu une astuce pour arrondir mes fins de mois. C’est comme je vous le dis…

Pourquoi ne m’installerai-je pas en tant que  « guérisseuse de l’apathie » ? Un tas de gens se plaignent de ne pas avoir le punch ou se plaignent du manque de punch de leurs jeunes… Non ?

guepe.jpgJe m’en vais acquérir une superbe guêpe tueuse en métal.

A moi les clients !

Apathique ? Mais asseyez-vous donc, très cher (très chère) dans ce fauteuil accueillant.

Une fois assis – et ça se fait très vite en général – résultat immédiat.

Vous resteriez apathique, vous, en vous asseyant sur un dard d’abeille tueuse, même « s’il n’est qu’en métal » ???

 

HAMAC


ham.jpgC’est bientôt l’anniversaire de Jipi. Pour fêter dignement ce moment je pense très sérieusement à lui offrir un hamac. C’est vrai quoi !

 

Depuis le temps qu’il rêve de pouvoir planter son hamac à Rosny !

 

31/07/2014

SYNDROME : JAMBES SANS REPOS.

Pendant des années j’ai ignoré mon état : je le trouvais naturel et cela ne me troublait d’aucune manière.

sans repos.jpgIl y avait bien quelqu’un, par-ci ou par-là pour me faire la remarque : « qu’est-ce que tu es nerveuse, toi » !.

J’avais l’air tout à fait calme et naturelle en compagnie, pour la partie du corps au-dessus de la table. En dessous ? Et bien, c’était une autre histoire : je ne faisais que bouger les pieds et les jambes. Je n’ai pas changé.

Avec l’âge cela c’est un tantinet dégradé. Surtout au lit. Maintenant, quand je suis couchée, j’ai tout le temps l’impression que quelqu’un bouge le matelas… et pour cause : c’est moi !

En y faisant attention de plus près, les contractions des muscles des jambes (mais aussi du dos etc.) sont très perceptibles. Bon ! Je n’en suis pas encore à donner des coups de genoux involontaires dans les tables au resto en faisant voler les plats : félicitez-moi.  Il est vrai qu’à ce stade, cela devient gênant.

Tout ceci étant avoué, je vais préparer les bagages pour notre départ à Lille.

Pendant ces dix dernières années, j’ai suivi Jipi dans les vide-maison et vide-appartement, depuis un an mainteant c’est le contraire : nous remplissons.

Ayez quand même une pensée émue : là-bas j’ai maintenant une demie cuisine équipée, mais pendant deux ou trois semaines je serai privée d’évier.

Madre de dios, porca miseria, et d’autres gros mots...

 

29/07/2014

Je suis sa genouille météo...

grenouille.jpgJipi aime bien mon état « grenouille météo ». Grâce à mes sensations journalières il sait toujours à quoi s’en tenir.  Si j’ai un mal diffus dans le haut du crâne, la pression atmosphérique monte et si, en plus, j’ai des crampes musculaires : ce sera pour dans moins de 12 heures.

Par contre, si tout à coup je ressens des R.V. (mais non, n’imaginez pas des rendez-vous, mais plutôt des Rhumatismes Volants), là, il est averti d’un temps instable, voire orageux.

C’était mon état aujourd’hui. Même si vous ne le constatez pas en lisant mes élucubrations, veuillez sacher (c’est pas du beau français ça ?) que quand dans la nuit, ça me fait des R.V. dans le pied, en matinée cela deviennent des R.V. dans les genoux et en avant soirée, les R.V. atteignent les articulations de la hanche et de plus en plus haut, je ne vous confie que cela…

Si bien, qu’en ce 29 juillet 2014, je me suis vue contrainte d’accepter de prendre le cachet. Celui de la superstar du moment… Eh, Eh…  Juste pour pouvoir vivre normalement sans sentir mon gnou  genou droit chauffer et faire mal à ne plus en pouvoir.

Excusez du peu : c’est une droguée à mort qui pond cette note. Cela lui arrive une fois tous les 5 ans...

Question bruxelloise : vous avez quelque chose là contre ?

 

28/07/2014

RAMDAM

Il y aura du ramdan ce soir à Bruxelles : c'est la fin (enfin) du ramadan.
Musique et animation musulmane garanties.  

Je vais me coucher : souhaitez-moi une merveilleuse nuit avec 69 vierges...

CUISSE DE PIE

Il  est évident que ce n’était pas son nom : j’ai l’ai traduit en français.

Cette aimable personne, de mon âge, plus grande et plus dodue que moi, avait parfois des pulsions irrésistibles. Pour les satisfaire,  elle « levait » régulièrement un mec quelconque dans le bistrot du coin.

Il n’y a pas de mal à cela, n’est-ce pas ?

Le mec en question avait souvent d’autres obligations, ailleurs. Donc après son petit coup de crac-crac, il quittait le brave femme.

lingerie.jpgC’est ainsi, qu’un jour, en descendant l’escalier de mon second étage, je les ai vus tous deux donnant leurs bécots d’adieu sur le palier du premier.

Vous savez quoi ? C’était rigolo et pitoyable. Avez-vous seulement idée de ce qu’une lingerie en dentelle noire peut provoquer sur une personne âgée et un peu trop potelée ? Cela rend les bourrres laids plus proéminents et fait ressortir davantage le grain de la peau d’orange.

Non, non : jamais de dentelle, moi ! Surtout pas noire, c’est contraire à mes convictions… 

 

27/07/2014

MUNGUNGU ?

Cela fait quatre matins de suite que je me lève avec des traces très visibles d’agressions commises sur ma personne. C’est comme je vous le dis !

Jeudi matin j’avais une longue égratignure sur l’avant-bras droit. Vendredi matin, une autre à peu près symétrique à la première et de la même longueur. Samedi matin : rebelote ; cette fois elle était plus courte mais plus profonde.

Et voilà que dimanche matin j’avais plusieurs petites coupures (mais non, pas celles de cinq euro) sur la face interne de mon pouce droit.

 égratigne.jpg

Alors, c’est quoi ? Nous n’avons ni chat, ni ronces ou rosiers à la maison.  

Pensez-vous que Jipi, la nuit, change de personnalité ?  Je n’y crois pas trop car j’ai le sommeil assez léger.

 

Il  ne me reste qu’à envisager deux dures réalités : bule.jpgou bien je suis somnambule, comme à mon adolescence (paraît-il, car je n’en ai aucun souvenir)  et la nuit je me promène dans des endroits risqués.

 

 

 

scarif.jpgOu alors j’ai la visite d’un mungungu (sorcier) congolais ayant le don d’ubiquité, qui vient me faire des scarifications pour que je dépende entièrement de sa volonté.

 

A ma place, qu’auriez-vous préféré ?

del RADADA

Hello !

Bien sûr, je suis toujours là, mais pas dans un état normal.

La cause ? Mes études très poussées dans la biographie de la dépravée et cruelle princesse Rondibello del  Radada.

 

Auriez-vous des renseignements complémentaires à me communiquer ?

25/07/2014

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE...

Il fait quand même encore très chaud ces derniers jours n’est-ce pas ?

Je m’inquiète d’un phénomène personnel : à cause de cette chaleur une partie de mes cheveux commence à frisotter.

Serai-je bientôt crépue et qui sait : très brune ?

 

23/07/2014

TANT DE HAINE, TANT DE RACISME, TANT D'INTOLERANCE...

Des pensées affligées me viennent : depuis les presque 80 ans de ma vie, je n’ai connu que des guerres ou des émeutes.

Au moment de ma naissance les Japonais envahissaient la Chine… puis il y a eu la Seconde Guerre Mondiale. Ensuite la guerre civile sévissait en Espagne, suivie de la guerre de Corée et de celle du Vietnam. Entre-temps en Irlande c’était la guerre des religions. J’en oublie peut-être mais il me vient le souvenir de la guerre d’Algérie, des émeutes en Afrique du Sud, puis les émeutes au Congo, l’ETA en Espagne…

Aujourd’hui on se bat ferme au Moyen-Orient, en Irak et en Iran, en Ukraine et en Syrie et ailleurs aussi.  

y-a-t-il quelque part encore un pays où les gens peuvent vivre en paix ?

Tant de haine, tant de racisme d’ethnie ou de religion : ce n’est pas possible. Parfois, en pensant à tout cela, j’aurais préféré ne pas être née.

Mais bon : j’y suis… et ce n’est, malgré tout, pas pour me déplaire.  

 

SYNCHRO LES DEUX !

Ce 20 juillet dernier, était-ce un jour spécial ?

Je me le demande, avec quelque appréhension…

Voilà que tout à coup, se rappellent à mon bon souvenir deux personnes : des simples connaissances et non pas des amis.

Pourquoi me relancent-ils ce jour là ?

La première, au téléphone depuis le Midi, pour me raconter ses élucubrations de vieille esseulée (mais non sans ressources) et qui  aurait envie de profiter de notre hospitalité – dont nous avons déjà un souvenir infect datant d’il y a cinq ou six ans. Pitié ! Tout mais pas ça...

Pourtant, je m’étais jurée à mon 50e anniversaire de dire NON chaque fois que les sollicitations me semblaient hors de propos. J’avais fait une exception… je n’aurais pas dû.  Cette personne pieuvre voulait tout simplement de nouveau profiter de notre bienveillance dans un futur encore assez éloigné : soit au printemps 2015. J'ai provisoirement esquivé. 

La seconde demande était plus facile à traiter.  Cet homme voulait aussi quelque chose de moi : des photos d’ovni prises en Belgique !!! Je ne connais pas personnellement Vicente-Juan habitant quelque part en Espagne.  Et je n'ai aucune photo du genre...

Comme quoi : méfiez-vous des connaissances liées à votre hobby du moment ! Des années et des années après, ils sont toujours sur les traces de vos basquets.