18/04/2014

DANTESQUE.

Bonjour !

Vous allez bien ? Le moral est bon ? Les urines sont claires ?

Nous aussi, ça va.

Malgré l'image dantesque apparue hier le long de l'autoroute Gand-Lille à hauteur de Waregem. Il paraît que c'est l'oeuvre d'un artiste... La chose mesure 7,50m de haut et au niveau des épaules cela fait 3,45m de large.

 

naamlooc_0.JPG

 

Le nom de ce truc géant ? "Le Cyclope"

 

17/04/2014

MON OEUF DE PAQUES

Jipi était venu m’accompagner sur le balcon pour prendre l’air…

Il faut dire que lors de sa visite de contrôle après l’entorse on lui avait prescrit 15 séances de kiné pour revalidation, à raison de 3 séances par semaine. D’accord commun nous avons décidé qu’il ferait sa revalidation à sa manière sans contraintes de kiné à Lille ou à Bruxelles.

Après sa promenade de santé, pour faire travailler la cheville, il était plein d’entrain et ses yeux verts bien ouverts. D’emblée il m’annonce :

-         J’ai une « mauvaise nouvelle pour toi ».

D’accord : ne sommes-nous pas ensemble pour le meilleur et pour le pire et jusqu’à ce que mort s’ensuive ?

Suis donc d’accord pour écouter la mauvaise nouvelle. Qu’il enveloppe dans un papier cadeau de circonstance :

-         Tu sais qu’à Lille il y a une très belle pelouse ? Endroit idéal pour dénicher ton œuf de pâques…

Non ! Mille fois non ! Il n’est pas directif du tout. Mais donc, on y va demain soir passer le week-end de Pâques . Pensez-vous qu’il va me cacher un œuf dans la pelouse ???

16/04/2014

automatismes...

Combien de fois fais-je les choses automatiquement dans une journée ?  Finalement ? Tout le temps. Parfois j’ai des surprises accompagnées de mon incrédulité naïve et d’un grand étonnement. 

Hier par exemple : je voulais de la confiture sur ma tartine. J’en ai acheté récemment à la pêche (parce que je n’ai pas trouvé la gelée de coings dont je raffole). pêche.jpg

Je pêche (c’est le cas de le dire) le bocal dans le frigo et le pose sur la table de la salle à manger. Vient le moment d’étaler la confiture sur le pain…

Bizarrement je vois arriver dans la gelée rougeâtre des pièces d’une couleur orange, puis des morceaux verts ressemblant à des bouts de cornichons et finalement des sortes de pelures blanches d’oignon…

Plus j’étalais, plus il y en avait !

aigredoux.jpg

Voilà ce qui arrive quand, au lieu du pot de confiture, on prend machinalement celui de la sauce aigre-douce…

Si, si : j’ai quand même mangé ma tartine… C’était étonnant !  Je ne recommande pas…

 

15/04/2014

ELLE DEVAIT TOUILLER PENDANT 3 JOURS...

Quand Jipi était astronaute, il s’est égaré sur une planète habitée, dont il a oublié le nom. Il y avait partout de petits chalets. 

En se promenant, il constate qu’il y a une femme dans chaque maisonnette. Ma foi : elles sont belles. Toutes sont occupées dans une sorte de  cuisine à touiller avec une grande cuillère en bois dans une sorte de marmite en fonte. Finalement, Jipi entre dans une maison après avoir frappé à la porte et dit « Bonjour ».

Pensiez-vous que les extraterrestres ne comprennent pas le français ? Elles le comprennent et le parlent très bien.

De fil en aiguille, la conversation s’installe et curieux Jipi demande : 

-         Et qu’êtes vous en train de préparer ainsi ?

-         Je dois touiller pendant trois jours et après j’aurai un enfant. C'est une recette ancestrale avec des herbes et une dose de mon ADN; ce sera une fille. Nous ne sommes que des femmes sur notre planète. Après trois jours de touille, je laisse refroidir un peu et puis je démoule...

Jipi est naturellement très intrigué. Au bout de quelque temps, car il est entreprenant, il reprend la conversation :

-         Sur ma planète ce n’est pas ainsi que nous faisons des enfants. Et nous produisons des filles et des garçons. 

-         Ah ? Et comment faites-vous ? lui demande la petite délurée.

Le Jipi s’est sacrifié de bonne grâce, car ainsi est sa nature. Après que Jipi lui ait fait sa démonstration in vivo, la femme extraterrestre lui demande :

-         … et le bébé ?

-         Oh ! Si ça marche ce ne sera que dans neuf mois…

-         Mais alors ! Continue de touiller pendant neuf mois, lui dit-elle…

Le surlendemain, bien crevé, il a dû s’évader vers son astronef pour revenir sur terre. Voilà pourquoi je puis aujourd’hui vous faire cette révélation…

13/04/2014

déjà 3 mois aujourd'hui...

enoa.jpg

La solution !

Quand on rénove un petit appartement aux surfaces étriquées, je me demande pourquoi il faudrait se compliquer la vie à chercher des solutions demandant de gros travaux. Aussi ai-je été agréablement surprise de trouver sur la toile un exemple que j’ai aussitôt soumis à la sagacité de Jipi.

 

wc.jpg

 

Porte coulissante ou porte accordéon ? Rien de tout cela : une judicieuse découpe fait tout aussi bien l’affaire… N’est-ce pas ?

 

12/04/2014

Mais quel congé !

A la sortie du magasin Jipi se fait apostropher par une femme qui répétait tout le temps : « mais quel congé !»

Ce qu’elle débitait entre ces exclamations semblait incohérent.

Il a fallu un certain temps à Jipi pour comprendre que la dame ne lui parlait pas de ses vacances mais de son mec…

10/04/2014

Lille: beffroi et place Salengro

Nous y sommes passés hier. En réalité les bâtiments étaient rouges : très rouges! L'ensemble ressemblait à un décor de boîte de  biscuits De Beukelaer... ou Delacre... 

642px-Lille_mairie_face.jpg

07/04/2014

ET JIPI ? JAMAIS DE LA VIE !!!


http://www.sudinfo.be/979452/article/2014-04-07/ils-se-fo...

06/04/2014

TWIST AGAIN...

Cette journée est mémorable : pour Jipi s’entend.

Il a pu vivre une journée complète sans cannes, sans attelle, sans bandage. N’est-ce pas merveilleux ? Il a même pu prendre sa douche dominicale : la dernière datait d’il y a trois semaines… Il sent le propre maintenant, de partout !

Heureux.

Oufti ! Je ne vais plus devoir utiliser de désodorisant dans l’appartement. Il était temps.

Son entorse se résorbe très bien et dans deux jours nous mettrons le cap sur Lille. Il est évident que nous avons une bonne âme pour nous y conduire, mais tout compte fait, je pense sérieusement que le voyage en taxi et en train aurait été possible.

pied.jpgPour mettre une petite ambiance joyeuse, il m’a fait quelques pas de twist… des petits pas, sans trop se trémousser, j’en conviens. Mais quand même : il ne l’aurait pas pu faire il y a une semaine.

Pour ajouter à l’animosité  animation rigolote qui règne entre nous, il s’est même fendu d’une extrapolation qui aurait pu avoir un effet néfaste sur ma tension artérielle.

-         Imagine, me dit-il d’un air bon enfant, que lors de ma visite de contrôle de mercredi après-midi, l’orthopédiste me dise « Cher monsieur, j’ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer. Votre patte est à moitié pourrie, il va falloir t’opérer et même peut-être t’amputer… »

Non mais !

Je commence à craindre que le Jipi veut ma mort prématurée…

Qu’en pensez-vous ? 

 

05/04/2014

LANGAGE DES PIEDS

du voisin du 2e étage : n'expriment-ils pas la joie de vivre ???

 

IMG_0586.JPG

 

IMG_0588.JPG

 

IMG_0590.JPG

 

04/04/2014

CRIER EN TELEPHONANT...

En prenant le frais (un peu, pas trop, c’est très supportable) sur le balcon là, tout de suite, j’étais intriguée par une voix qui débitait des phrases que je ne comprenais pas.  En scrutant mon horizon – un peu masqué maintenant par le feuillage sur les arbres -  j’ai vu que cette voix venait de l’avenue des Fuchsias, à environ 60 ou 70 mètres de chez moi. Un Africain téléphonait avec son portable et il avait soin de parler assez fort pour qu’on l’entende à quelques milliers de kilomètres d’ici…

Cela m’a rappelé un souvenir d’adolescence. J’étais interne dans un pensionnat en Flandre. Un samedi après-midi une des nonnes (ben oui quoi, j’étais dans un pensionnat catholique) vint chercher ma condisciple Irène Van de Velde (vous pouvez traduire son nom par « Irène Duchamp ». En effet, les parents d’Irène venaient d’installer le téléphone chez eux et comme la gamine était fille unique, il fallait que leur enfant participe à cette avancée technologique.

Le téléphone du pensionnat se trouvait évidemment dans le bureau de la mère supérieure. Irène fut invitée à y entrer et à prendre le cornet.

Elle eut alors une conversation criée avec ses parents – dont nous avons pu profiter-  Irène croyait qu’il fallait parler haut et fort dans les fils conducteurs du téléphone pour compenser la petite dizaine de km qui la séparaient de sa ferme natale.

C’était en 1948 …

Depuis ? combien de choses ont changé, mais il y a toujours des personnes qui crient leurs conversations dans la rue, dans les transports en commun, partout.   

03/04/2014

dans mon quartier aussi...

 

IMG_0584.JPG

IMG_0585.JPG

C'est le printemps. Mais cela va probablement tourner à l'aigre (et non pas allègre) dès demain ?

 

IMG_0581.JPG

 

IMG_0582.JPG

 

02/04/2014

POURQUOI UNE FEUILLE DE VIGNE ?

Aujourd’hui je me suis demandée d’où était venue la saugrenue idée de représenter Adam et Eve affublés d’une feuille de vigne.

 

adameve.jpg

 

Etant donné qu’il y a beaucoup de genres d’Adam et d’Eve, des Lilliputiens aux Géants, n’aurait-il pas été plus convenable de les habiller d’une feuille de rhubarbe.

 

rhubarbe.jpg

 

A votre avis ?

 

01/04/2014

entre eux : c'est fini.

Rien ne va plus entre eux : j’ai constaté ce matin qu’ils font chambre à part.

 

 

Jipi dort dans la chambre à coucher,

ses deux can(n)es anglaises doivent

dormir (debout) au bureau.IMG_0580.JPG

 

Hein, que la vie est belle ?

LA POMPE A DES RATES.

Cela me fait penser qu'elle va bientôt s'arrêter.

....

 

sans-titre.jpg

31/03/2014

POINTURE 52, AU MOINS...

Quelqu’un pourrait-il me dire où louer pour un petit mois une botte pointure 52 ou plus, pour le pied droit ?

Le Jipi a habituellement la bougeotte et commence en effet à se morfondre d’être confiné dans l’appartement. Il doit garder son attelle assez encombrante encore un bon moment : elle n’est pas conçue pour gambader dehors. 

Pourriez-vous me prêter votre botte Berthe ? Un grand merci d’avance.

 

29/03/2014

HEURE D'ETE.

 

heure.png

C’est le moment.

Si cela vous fait vraiment trop ch…,

je vous rappelle que vous pouvez retirer un rouleau de PQ gratuit au BLASCH

(Bureau Local d’Assistance Sociale au Changement d’Heure)

 

28/03/2014

OFFRE un peu crade...

Il a fait très beau aujourd’hui. J’ai eu largement l’occasion de voir le bouleau et les différents oiseaux qui s’y posent en journée : des pigeons prêts à n’importe quels salamalecs pour forniquer, un merle qui du plus haut chante pour délimiter son territoire, quelques mésanges (charbonnière, bleue et noire), des pies, de temps à autre une  corneille et à l’heure du retour vers le dortoir du parc, plusieurs perruches à collier.

bouleau.jpgMais, bien plus important encore : j’ai vu que le bouleau sans aucun feuillage encore, était rempli de chatons.  

 

Ma pensée émue a évolué vers toutes ces personnes qui sont allergiques au bouleau. Vous ?

Pas moi. J’ai une allergie persistante à la pollution de l’air bruxellois, ça me fait un nez qui coule toute la journée.

Bon : en quoi consiste mon offre ? J‘utilise des mouchoirs en papier  et je ne me mouche qu’une seule fois dans chaque mouchoir : côté recto.

Pour les allergiques au bouleau, et les autres au boulot, j’offre le verso de mes mouchoirs. Même que je peux les sécher ! Il y en a une bonne douzaine par jour.

Intéressés ?

Il faudra  quand même venir les enlever ici, car je n’offre ni l’emballage ni le coût du transport…

 

27/03/2014

CE SOIR...

La moitié de ma tribu vient nous rendre visite : 8 personnes + nous deux, ça en fait dix.

D’accord, la petite dernière – qui est dans son troisième mois - ne participera pas au repas familial, si ce n’est par maman interposée.

Ces derniers jours j’ai été assez émotionnée, donc énervée et ma tension en a pris un sale coup.

Ce sera donc un repas très relax : spaghetti sur table.

Vous connaissez ?

Nous avons assez de sacs poubelles à enfiler.

J’y ai pratiqué des trous pour la tête et pour les bras : un sac par convive.  Les vêtements seront préservés.

Après, sur le balcon, tout le monde passera sous le jet de la lance d’eau.

Aucune vaisselle à faire, on mangera avec les doigts, comme au temps des cavernes. Nous respectons nos lointains ancêtres très débrouillards.

Pardon ? Quoi la table et  le parquet de la salle à manger ?

Sous plastique évidemment.

Qu’alliez-vous penser  DE NOUVEAU ??? encore, toujours... 

 

QUEL VERRE ?

 plat.jpg

Pour boire le vin, j’utilise un verre à fond plat car je crains les verres tiges.

 atige.jpg

26/03/2014

Réservez maintenant !

slim.jpg

25/03/2014

ALLO ? ALLO !!!

Il paraît que nous, les Belges, payons plus cher notre consommation d’énergie que les personnes des pays voisins.

allo.jpgVoilà : je pense que j’ai l’explication qui est toute à l’honneur de la Belgique !

Exemple : hier dans l’après-midi, je mets mon gsm en charge de batterie à Lille. Les accus n’étaient pas vraiment vides, mais je chargeais par précaution. Au bout du temps habituel, l’appareil me fait un petit « coucou » sonore et joyeux, pour m’avertir que c’est fait.

Depuis : plus aucun appel ne me parvient sur ce portable, alors que certains me disent de vive voix m’avoir appelé et que ça ne sonnait même pas….

Qu’est-ce que je constate ce matin ?  Hein ? Hein ?

La batterie qui était encore à 70% quand je l’ai mise en charge, n’a plus que 15% de sa puissance… Et que dois-je déduire d’une telle aberration ?

Qu’il est très probable que l’EDF à Lille a aspiré le peu de courant qui restait pour refaire son stock.  Voilà pourquoi nous, Belges, sommes encore une fois le dindon de la farce : il y a des prises suceuses en France.

Vous-vous méfierez lors de vos passages là-bas ?

24/03/2014

COUCOU, C'EST MOI...

Le nord-ouest de Bruxelles est un endroit très agréable à vivre : je le dis en connaissance de cause car j’y suis. Jipi aussi. Je n’allais pas le laisser tout seul à Lille, hein ?

 

Ce soir nous avons eu le bonheur de voir arriver un ange gardien avec une merveilleuse bagnole ; il nous a invité à bord de sa voiture et nous a rendus à domicile à Bruxelles. Même qu’il a  porté nos petits bagages. Cet ange s’appelle Gaëtan et ce n’est pas la première fois qu’il sauve Jipi des eaux.

 

La fois précédente il était allé jusqu’à faire le voyage Bruxelles-Besançon et retour pour me ramener l’éclopé qui s’était fracturé la clavicule dans une « perte totale » de sa Renault quelque part en Franche-Comté, du côté des anciennes tuileries – pas si éloignées que ça de la côte de Morre…

 

Il faut le dire : l'ange est apparu juste à point. J’en avais plein le c.. d’être confinée au nord de Lille, où les gens sont certes très sympas, pas du tout comme les indifférents d’une grande ville, mais où j’en avais marre quand même pour d’autres raisons. 

 

Par exemple : les problèmes d’eau et de fuites. Puis ceux du manque de vêtements de rechange, et le fait d’être confinée dans 50m² : il y a plus gai.

D’accord : je prenais le pied… de Jipi deux fois par jour : pour l’enduire de gel, refaire un pansement et réadapter les attelles. Je continuerai de la sorte ici.

 

Mais  : last but not least : demain matin je vais pouvoir me laver les cheveux à l’eau chaude. N’est-ce pas merveilleux ?

23/03/2014

LA NUIT PORTERA-T-ELLE CONSEIL ,

 

Il faut que je me secoue, comme si les petits et grands événements de ces deux derniers jours ne m'avaient pas déjà assez secouée.

 

 

 

Pied de nezTout d'abord il faut que je vous dise que tout va aussi bien que possible. Depuis que j'ai coupé sur 40cm de longueur et verticalement la jambe du blue-jean de Jipi, il parvient à y entrer le pied avec l'atelle. Je me demande si, pour faire plus équilibré, je ne devrais pas aussi traiter la jambe gauche de ce pantalon.

 

Petit à petit nous tombons sans linge frais et - en ce qui me concerne - à court des médicaments pour la tension. Il faudra bien que je fasse un saut à Bruxelles pour aller en prendre. Et surtout : ramener un pantalon de rechange pourJipi car il ne peut se présenter nulle part en salopette rouge qui, pourtant, est assez large du bas (et du haut aussi).

J'attends demain matin : j'ai à recevoir de la pharmacie un autre tube de gel pour décongestionner le pied de Jipi et il doit aussi prendre rendez-vous avec le docteur qui évaluera l'absorption de l'hématome.

C'est à partir de la connaissance de cette date encore inconnue que je pourrai prendre une décision.

Il y a bien vingt ans que je n'avais plus pris de train de Lille à Bruxelles... Quelle aventure encore ?

Parce qu'aujourd'hui, nous en avons vécu une autre, pas piquée des vers.

 

C'était le voisin du dessous qui .... recevait de l'eau gratuite de notre part. Il n'aimait pas !!! Embarrassé

Moi je pense que ce voisin a tenté de nous saper le moral. Pas vous?

 

 

 

 

 

 

22/03/2014

JOUR DE FETE

 Il se souviendra de ce jour anniversaire.

Au petit matin, sans gémir ni pleurer - alors que la douleur était insupportable - voilà le Jipi qui ne pouvait plus sortir des toilettes. Finalement, en s'appuyant des mains sur mon épaule, à cloche-pied et par petits sauts, il a pu rejoindre le lit et s'y écrouler. Il était grand temps d'appeler à l'aide.

L'ambulance est arrivée, les ambulanciers ont fait le premier constat et ils ont embarqué Jipi vers l'hosto.

Là, ils ont compris que c'était un grand jour et peu après l'heure de midi, ils me l'ont ramené : tout guilleret et avec un max d'accessoires.

Il porte un joli bracelet, 110614_bracelet_identite-(3).jpgson pied (non cassé) a revêtu une belle atelle bleu-marine, 368_orthese_caligaloc_bauerfeind_1.jpget à la pharmacie j'ai reçu pour lui une très seyante paire de cannes anglaises et des médicaments.

Du coup tout allait bien mieux et il a pu manger d'un appétit raisonnable.

Moralité : nous sommes bloqués à Lille, au moins jusqu'à la consultation de la semaine prochaine. Mais Jipi n'ira pas voter : le bureau est bien trop loin pour lui dans son état.

Comme l'appétit lui est revenu, je vous laisse, car j'ai de la bouffe à acheter. A bientôt !

21/03/2014

UN MEMBRE DEMESURE !

Ce matin Jipi était parti faire quelques courses : il était dans son état normal avec tous ses membres à leur taille normale. Comme il lui fallait e.a.des timbres poste français, il est donc entré dans un tabac-pressse pour en achter. Le type du magasin n'en avait pas.

En sortant de cet endroit : tout s'est gâté.

J'ai vu un Jipi revenir avec un membre énorme, tout déformé... et il marchait dessus ! .

Dans cet état lamentable et souffrant mille douleurs, il a décidé d'aller malgré tout au "brico". Je l'ai accompagné pour éventuellement porter son truc...

Ensuite il a serré les dents mais vers 16 heures il n'a plus tenu.

Il s'est probablement fort abîmé la cheville droite.

Depuis : façon inédite de fêter un double anniversaire.

 

20/03/2014

UNE FOIS PAR LUSTRE.

 Jipi et moi, surveillons d’assez près notre poids. Cette délicate opération se fait une fois par lustre sur une balance de précision.

Quelques grammes de plus ou de moins, peuvent faire toute la différence.

 

Les préliminaires sont importants : rasez (hommes) ou coupez (femmes) tous les cheveux superflus. Prenez une bonne douche et essuyez-vous rigoureusement : à la fois pour éliminer les dernières squames de peaux mortes et les éventuelles gouttelettes de la douche. Séchez consciencieusement les cheveux (la barbe aussi, n’est-ce pas) et coupez très court vos ongles des pieds et des mains (chaque gramme compte).  Enlevez toutes vos prothèses : smartphone, tablette, appareils auditifs, dentiers, lunettes, jambes de bois et pilons ou crochets, seins ou couilles en silicone : tout ce qui ne fait pas partie réellement de votre corps physique naturel.  

Montez sur la balance.

Restez-y 2 secondes. Descendez et remettez vos lunettes pour mieux voir. Le poids affiché est votre poids réel. Divisez ce poids par votre hauteur au carré (en cm) et regardez le résultat :  si le premier chiffre après je ne sais combien de décimales est 26,  27 ou plus… prenez un mouchoir en papier pour pleurer, car vous pesez déjà trop.

Si le premier chiffre est un 3 ou un 4 : appelez les pompes funèbres, car vous n’en avez plus pour longtemps.

 

Si, au contraire, le premier chiffre est un 1…  demandez conseil à Nays : elle est la championne  du poids plume qui fait rosir de plaisir les anorexiques.

 

Sur cette  ânerie de mon cru, je lève mon verre : « Santé » !

Et demain soir on s’offre une bonne bouffe avant d’aller au spectacle.

Qu’ira-t-on voir ? Un excellent remake de « Les dents de la Mère » (celles qui trempent dans un verre).

 

 

18/03/2014

IL A SON PETIT ROBINET A LA MAIN...

mais a besoin de consulter le mode d'emploi.

 

IMG_0560.JPG

 

Malgré ça : il a encore des fuites.

 

Même la nuit...

En bon bricoleur, Jipi s’affaire toute la journée. Il mesure, découpe, visse, cloue, colle, lime, soude, monte, descend, se penche, se tord : tant et tant de choses.

ronfler.jpg

Et la nuit ? Il ne s’arrête pas !

 

Même quand il pionce, il scie avec enthousiasme…