24/07/2017

FINI LA FRITE !

Ils ont tout mange ! 

fritefinie.jpg

Ils m'ont laissé la vaisselle !

21/07/2017

BONNE FETE LES BELGES !

19/07/2017

NOSTALGIE ? PAS VRAIMENT...

Pendant 14 ans nous avons habité dans le village de Galmaarden. A l'époque carte.pngnotre petit cadet avait d'énormes problèmes d'asthme : air pollué par les voitures à Bruxelles (déjà !)

Dès que nous avons été installés à la campagne, il n'avait plus d'asthme et à peine un petit rhume de temps à autre. 

dorekensstraat.jpg

Village bucolique, notre maison était en retrait du centre. De la fenêtre du living nous voyons à la fois les tours d'Enghien, et la route vers Lessines.

Galmaardencover.jpg

Les habitants ? Mérovingiens de père en fils et de mère en fille pour la plupart. (Je n'en dirai pas plus : on pourrait me taxer de racisme envers cette peuplade.) 

Une chose est certaine : j'aimais beaucoup la nature qui nous environnait mais je n'aurais pas aimé mourir là-bas. 

heetvelde.jpg

17/07/2017

VACANCES : SOLEIL, MER, PLAGE ET SERENITE...

16/07/2017

LA CARAVANE PASSE.

Il y a celle du bon cycliste aux Pays-Bas ou en Angleterre : si la piste cyclable est large et en dehors de la zone polluée à  forte circulation automobile : c'est l'idéal.

emily-finch-utility-bike.jpg

Il y a celle du pauvre : sur une route pas toujours carrossable et avec l'aide bienveillante du dromadaire de service...

transport15.jpg

14/07/2017

LE MAUVAIS OEIL.

L'oeil droit est opéré : rien qu'avec lui je vois comme je n'ai jamais vu de ma vie. C'est fantastique. 

degagement-par-le-plomb-rituel-contre-le-mauvais-oeil.jpgMais j'ai toujours le mauvais œil à gauche !

Avec Jipi nous avons discuté de son cas. Si, après son opération du mois d'août, il voit aussi bien (ou même un peu moins... ça peut arriver) c'est décidé : nous n'en demanderons pas plus. 

C'est surtout par crainte de n'avoir pas le troisième œil (celui de l'auteur anglais Lobsang Rampa). Je ne tiens absolument pas à ce que l'ophtalmo me perce le front pour aller le dénicher. Mettez-vous à ma place !

BONNE FETE LES FRANCAIS !

14-juillet-Ecole-polytechnique-Université-Paris-Saclay-1024x683.jpg

13/07/2017

... IL AVAIT PEUR ...

Ce matin, Jipi m'a dit un truc terrible !

- J'ai remis un short, j'avais peur qu'il se passe des choses dans mon pantalon, que je ne voyais pas !

EXPLICATION : Quand il est tombé l'autre jour, il avait le genoux droit fort écorché. Il y a là une grosse croûte qui fait environ 7cm².

Cela picote et démange. Il craignait qu'avec un pantalon, cela aurait provoqué le décollement partiel de la croûte et des suintements souillant le vêtement.

 

Franchement ? J'ai cru mal comprendre !!! 

12/07/2017

MENU DE CE SOIR

MENU.gif

IL EST A QUI, CE STRING ?

string.jpg

11/07/2017

RESULTAT DE MA RECHERCHE

Il m'arrive de temps à autre de faire une recherche de personne sur l'Internet. Je n'obtiens pas toujours un résultat. Ou alors : comme celui-ci

Lionel Yat Leung Chan-Henry

Birthdate:

15 février 1932 (39)

Birthplace:

Grahamstown, Western District, Eastern Cape, South Africa

Death:

7 mai 1971 (39) London, Greater London, United Kingdom (Car accident)

Lieu de sépulture:

London, Greater London, United Kingdom

 

 

Occupation:

Psychologist

 

 

Lionel Yat Leung Chan-Henry

Birthdate:

15 fevrier 1932 (39)

Birthplace:

Grahamstown, Western District, Eastern Cape, South Africa

Death:

7 mai 1971 (39) London, Greater London, United Kingdom (Car accident)

Lieu de sépulture:

London, Greater London, United Kingdom

 

 

Occupation:

Psychologist

 

 lionel_1962_medium.jpgLa photo date de 1962.  Ce jeune homme était le correspondant anglais de mon frère Frans. Il avait été reçu par mes parents en 1955 lors d'un de ses voyages sur le continent. Je lui ai fait visiter la ville de Gand. Comme il était né en Afrique du Sud, il parlait aussi l'Afrikaans qui se rapproche très fortement du Néerlandais. C'est ainsi que nous avons pu communiquer. 

Quand en 1957 j'ai passé une semaine à Londres, il a été mon guide à son tour. J'en ai gardé d'inoubliables souvenirs.

Il devait se marier (c'était prévu par ses parents) avec une fille chinoise vivant toujours en Afrique. Lui terminait sa licence en psychologie à Londres et allait partir à Manchester pour y faire son doctorat.

Nous nous sommes revus en 1965. J'étais à Bruxelles. on père me l'a conduit.

Vous savez quoi ? Il e demandait en mariage.... alors que...

Voilà pourquoi j'ai fait une recherche, il avait été un parfait ami.

 

10/07/2017

MOLENBEEK

Preuves par images qu'il y a le Molenbeek de là-bas et celui où nous vivons.

DSCN0700.JPG

molenbeek-belgique-islam-gadaleta1.jpg

PRADO.jpg

DSCN0701.JPG

09/07/2017

L'IMPACT SUR DE JEUNES ENFANTS...

Quand Jippi avait une dizaine d'années, son parrain lui a offert une boîte de "meccano" lui permettant de construire 3 grues légèrement différentes.

Jeu-de-construction-Meccano-Grue-Geante-Telecommande.jpg

Il est devenu grand amateur de "meccano".

A tel point, que maintenant, devenu vieux, il flippe devant toute véritable grue de construction !

A Bruxelles il est verni : la construction va, il pousse des grues partout.

A 800 m de notre balcon, à la place d'un horrible bâtiment sombre logeant quelques facultés de la KUL (université de Louvain) et datant d'avant 1960 un nouveau campus est en préparation. 

DSCN0699.JPG

Il y avait déjà une grue, mais en fin de semaine une grue plus haute à été montée. Je ne vous dis pas : les jumelles étaient dans la cuisine (qui donne sur le balcon) et à n'importe quel moment de la journée le Jipi scrutait l'avancement de ce montage en me faisant de savants commentaires (dont je n'avais rien à cirer - me comprenez-vous ? -)  mais qui constituaient l'essentiel de nos balbutiements romantiques !!!

Suis contente que c'est terminé. Mettez-vous à ma place.

Et conseil : si vous ne voulez pas que votre enfant devienne un obsédé de la grue, ne lui offrez JAMAIS un meccano.

IL SOUFFRE DU MAL D'AMOUR !

Jeudi dernier, en revenant de chez le pharmacien où il avait acheté des petits linges stériles pour soigner mon œil opéré, une dalle mal ajustée du trottoir a fait buter le pied de Jipi. Il était en sandales : la bride a sauté et le Jipi a pris une pelle.

Gros orteil gauche fort abîmé, petite entorse de la cheville gauche, genou droit bien écorché, et bobo à l'épaule droite : c'était une belle pelle.

Et toute cette souffrance par amour pour moi !

08/07/2017

FACELIFT 2 EN VUE

Hier matin je pouvais me défaire de la coquille (avez-vous remarqué que je n'ai pas oublié  la lettre q au bon endroit ?) et tout de suite c'était l'émerveillement. J'avais carrément oublié ce que signifiait "bien voir".

En journée il y avait la consultation de contrôle. L'ophtalmo était très content (autant que moi). Tout de suite il m'a proposé une date pour la phase 2 : œil gauche. Il est évident que pour celui-là j'ai encore besoin de lunettes... et ça gène un peu pour l'œil réparé. L'opticien me posera donc un verre du genre "véritable verre à vitre" entre-temps.

La festivité de la 2e phase est prévue pour le 3 août.  

zeno5_extra.jpg

Ensuite ? Il n'y aura plus qu'à remplacer tout le reste : peau, muscles, os, organes !!!

06/07/2017

UN LOOK SPECIAL APRES L'OPERATION !

DSCN0697.JPG

DSCN0698.JPG

05/07/2017

JE M'EXERCE

Ce matin j'ai obtenu le feu vert -- sous la forme d'un papier de la même couleur -- pour mon admission au bloc. C'est tôt et ça m'arrange bien : 6h45.

Je dois être à jeun - ça c'est moins gai ! - et accompagnée : sinon je n'aurai pas le droit de sortir ! Jipi sera donc mon homme de confiance.

Il devra se lever à 5 heures... il n'en fait pas encore un drame aujourd'hui mais je suis certaine d'avoir droit à ses lamentations en journée : il est une si petite nature quand il y a du  changement dans sa routine.

Je suis contente : avec l'espoir d'y voir clair enfin d'ici quelques jours.

Si je m'exerce, c'est pout n'utiliser que l'œil droit (le gauche sera opéré).

Le résultat est assez bluffant : je vois plus net avec le droit ouvert et sans lunettes, qu'avec les deux yeux ! 

A l'hôpital ils m'ont fait signer des papiers remplis de textes en caractères minis : je n'ai pas pu les lire et ai  signé (en tremblant  !) comme si c'était mon arrêt de mort.

Bien sûr que j'exagère ! Suis tout à fait sereine.

03/07/2017

PENSEE DU JOUR

Certaines personnes ne peuvent ni lire, ni écrire. Ils sont analphabètes, comme on dit. Parmi eux il y a pourtant des gens intelligents. J'en ai connus.

Mais donc, après avoir dégusté son pâté de campagne au poivre vert avec son pain, accompagné de petits cornichons croustillants au vinaigre, le Jipi tout émoustilllé, m'a confié sa pensée métaphysique du jour :

-"Un vrai anal (pha) bête est un véritable trou du cul"

 

02/07/2017

J'AI FAILLI AVOIR LE COUP DE FOUDRE !

C’était au mois de juillet de 1956. Il faisait très chaud, le temps virait à l’orage. J’étais de corvée à mon école primaire : assurer une permanence de garderie pour les écoliers qui s’ennuyaient à la maison pendant les grandes vacances. Dans cette commune rurale il n’y avait pas foule dans la cour de récré.
Je venais de quitter la maison et traversais les champs pour prendre le tram vicinal. En regardant le ciel je vis qu’il avait pris une mauvaise couleur de plomb : ça ne me prédit rien qui vaille… En réalisant que l’orage était imminent, je me rendis compte que j’étais le seul point culminant dans cette plate campagne.
Tout à coup, d’instinct, je me suis jetée au sol… Juste à temps ! Il y eut une  détonation, des mottes de terre et des feuilles des plants de patates m’éclaboussaient.
Je suis restée quelques secondes sans bouger : je venais d’échapper à un vilain coup de foudre.
Il ne fallait qu’un poil et je n’étais plus là pour vous le raconter… 

27/06/2017

PAILLASSON COCO

Nous attendons ici une vraie pluie ! Les parterres de gazon sont devenus des paillassons de fibres coco : voyez 

DSCN0694.JPG

21/06/2017

EUX : SANS PANTALON; MOI : SANS BAS.

Mère Euthalie, 70 piges et toute tordue par l'ostéoporose, était toujours la
directrice de l'école primaire où j'enseignais au printemps de 1956.
Elle était très portée sur le respect du code vestimentaire des institutrices :
blouse à manches longues au-dessus de la robe, aucun décolleté, jupe
descendant sous les genoux et... le port de bas en fil mercerisé de couleur brune.
Ecole catholique évidemment.
Or, au mois de juin de cette année-là il faisait très chaud. Nous avions obtenus
de pouvoir mettre des sandales, mais pas question de renoncer aux bas.
Avec mes collègues j'avais parié que j'allais m'y risquer et que la " vieille " n'y verrait rien.

Chez moi j'ai préparé deux dilutions de brou : une légère et une autre de la valeur d'une cuiller à soupe très corsée.
Il fallait être très soigneux et éviter de s'en mettre sur les mains.

C'est ainsi que le lendemain je me trouvais à mon poste avec les jambes bien brunes et sur l'arrière des mollets la ligne sombre de la " couture " était impeccable.

Quelqu'un a cafté. Parce que l'Euthalie a rassemblé son personnel pendant la
récré (surveillance des enfants confiée à 3 bonnes Soeurs) dans le but de me
confondre.
Elle m'a demandé si j'acceptais de plonger les pieds dans une bassine.
- Aucun problème Mère Euthalie !
Ce qui fut donc fait. Euthalie ne connaissait pas les vertus assez tenaces du
brou...
Elle est restée confuse alors même qu'insolente jusqu'au bout je lui ai proposé d'enlever " mes bas " devant tout le monde.
Elle n'a pas insisté.

Cette anecdote refait surface suite à l'action des chauffeurs de bus de Nantes qui, pendant cette canicule n'ont pas le droit de mettre un short : ils sont donc venus travailler en jupe !  

enjupe.jpg

19/06/2017

JIPI VA_T_IL ME QUITTER ?

C'est à craindre !

Il était venu en Belgique pour profiter des brumes fraîches et du climat tempéré... et voilà qu'il se trouve dans les tropiques de Djibouti, la brise de mer en moins !

 

17/06/2017

PERIODE D'EXAMENS

A Molenbeek, il y a au moins un étudiant qui a déjà raté ses examens.

Jipi me l'avait déjà dit  : dans notre quartier un âne brait !

 

C'est vrai : entre minuit et une heure du matin, je l'ai entendu aussi. 

Quelle honte pour lui et ses parents....

14/06/2017

J'ADORE !

La version de Waldo de los Rios, mais aussi celle de Pavarotti.

13/06/2017

AU REVEIL

Après une bonne nuit de sommeil, au réveil, ayant satisfait le premier besoin pressant, vient inévitablement l'envie de se gratter...

On préfère un endroit poilu... et comme je suis une femme, moi, c'est la tête que j''entreprends.

Et vous ? Hein ?

11/06/2017

LE FRERE ET LE COUSIN

... et la balançoire dans le pommier. Quelle famille !

balançoire.jpg

09/06/2017

TEL PERE, TELLE FILLE

Handicapés tous les deux !

enoacoude.jpg

gaetanmollet.jpg

07/06/2017

LA GUILLOTINE

EN LANGAGE DES SIGNES

C'est une blague. J'ai compris que cela commence par "bonjour".

Je compte sur la collaboration des lecteurs pour me traduire tout le reste, sans oublier le passage où cela signifie clairement "couper la tête". Grand merci d'avance.

06/06/2017

JEUX OLYMPIQUES POUR BEBES !

04/06/2017

MA CANE BLANCHE.

Vu l'aggravation de ma cataracte, Jipi m'a conseillé de me procurer une cane blanche.

C'est fait !

Il y en avait quelques-unes dans la pièce d'eau devant le château du Karreveld : elles se prélassaient sur la pelouse.

J'en ai repéré une belle, avenante et tout. Je lui ai lancé mon imper sur le dos et le tour était joué.

cane2.jpgAvec la ceinture du dit imper, je lui ai fabriqué un collier et une laisse : je n'ai plus qu'à  me laisser guider.

Il n'y a qu'un petit inconvénient : cette bête veut tout le temps que j'entre dans le coin-coin de l'étang avec elle !

Comment lui apprendre de meilleures manières ?