08/06/2015

HISTOIRE A DORMIR DEBOUT (10)

Adams Sentinel [Gettysburg, Pennsylvania] July 24, 1866 

            IL POSE LA MAIN SUR L’EPAULE ET SAUTE SUR DOS DU GARDIEN 

 Ce spectre, dont les pérégrinations nocturnes se situent aux environs du pont du chemin de fer sur le Silver Creek, est toujours occupé à pourchasser les gens. Le journal The New Albany Ledger dit que la samedi 7 juillet l’esprit apparut en bonne et sépulcrale forme au gardien du pont, en marchant délibérément vers lui et en lui posant la main sur l’épaule.

Un gardien humain ne peut pas supporter ce genre de familiarité surnaturelle, et malgré le fait qu’il fut armé de deux ou de trois revolvers, il s’est enfui.

 La course éperdue était excitante. Pendant un temps le gardien était en tête, mais rapidement le spectre venait le flanquer avant de le dépasser. Ensuite il sautillait devant lui, l’attrapant par le pan du veston en disant d’un ton triste : « Perdu ! Perdu ! »

 Le gardien était incapable d’endurer plus longtemps cette terrible visitation. Il fit donc feu sur le spectre qui répondit par un énorme rire de défi avant de lui sauter sur le dos. En courant de toutes ses jambes, le gardien arriva finalement en ville, délesté on ne sait comment, du fantôme perdu en route. 

Tous les efforts entrepris par les gens pour qu’il retourne à son poste de travail ont failli. Il a répondu qu’il s’agissait d’un véritable fantôme et que jamais le Chemin de Fer ne pouvait le payer assez pour qu’il retourne seul faire la garde de ce pont.

 

Commentaires

encore une histoire à dormir debout ! c'est toi l'auteur ?

Écrit par : gipe | 09/06/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.