09/09/2015

OUSTE !

 

Ayant reçu une maigre pitance de glucose et d’air très épuré (sans aucune autre gaz que de l’oxygène et de l’azote) les levures de Jipi ont bien bouffé et bien profité en se multipliant à mieux-mieux. Ce n’est pas du tout le résultat que le savant Jipi attendait : il avait raisonné que dans ces conditions les levures seraient parties ad patres en moins de deux.

 

Au lieu de cela elles lui ont ricané au nez « Ouste ! Hors de ce labo ! » …

 

4fbef7e5.jpg

 

 

C’est donc la queue entre les jambes que Jipi viendra dormir au bercail ce soir.

 

Moi aussi je ricane, mais pour d’autres raisons !

 

Commentaires

Ad patres? Vous savez où habite le pater des levures?

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 09/09/2015

Répondre à ce commentaire

Ricanons ricanons
Jeudissimes bisous

Écrit par : H-IL | 10/09/2015

Répondre à ce commentaire

Mais ricane-t-on encore aujourd'hui?

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 10/09/2015

Bonjour,
Ouf ! la queue est à la bonne place...
Bisous taquins ;-)

Écrit par : Rafaël | 10/09/2015

Répondre à ce commentaire

il voulait faire quoi avec ces levures ? il rentre à la maison la queue entre les jambes , et quelle queue , s'il a la même que ce chat !

Écrit par : Maïanthème* | 14/09/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.