11/09/2015

DENTS

 Didier, notre dentiste, est merveilleux : il ménage la chèvre (le client) et le chou (son revenu). Aussi a-t-il soigneusement soigné les moignons de Jipi en ne lui arrachant rien.

 Mais là, depuis le début de cette semaine, les choses ont l’air d’aller de mal en pis dans le four à paroles du Jipi : en mangeant une prune, deux fois avec deux jours d’intervalle, il a trouvé « des bouts de noyaux » supplémentaires dans la chair du fruit ! C’étaient des bouts d’ivoire ! Bof : j’ai vécu la même chose en mangeant une tartine il y a quelques années.

 Cette fois, quand le Jipi ira voir Didier lundi prochain, je crains fort qu’il manquera deux dents au lieu d’une seule. Bientôt il sera édenté et les archéologues se perdront en conjonctures en déterrant ses éventuels ossements dans 5.000 ans.

 bettybarneyhill-annunakia.jpgCeci me fait repenser au cas ufologique du couple mixte Hill : il était noir et portait un dentier, elle était blanche et avait encore ses dents.

 

Les extraterrestres en ont-ils conclu que sur terre les hommes étaient noirs avec des dents amovibles et les femmes étaient blanches avec de quoi mordre vraiment ?

 

Commentaires

tu me fais rire avec les archéologues !Jipi devrait marquer ses dents , ça sera plus facile de le nommer ensuite .

Écrit par : Maïanthème* | 14/09/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.