07/11/2015

LE MORVEUX

 

J’avais 17 ans et mes parents m’avaient déjà fabriqué une fratrie nombreuse : 7 frères et une petite soeur.

 

Le samedi après-midi je n’avais pas des cours et – en bonne fille – je faisais le nettoyage à grandes eaux de toutes les pièces du bas de la maison.

ménage_0.jpg

 

Il faut savoir que dans chaque pièce les meubles étaient déplacés dans une moitié : on récurait au savon et rinçait à l’eau claire avant de sécher à la serpillère. Après, dans la partie séchée, on accumulait les armoires (sauf le grand bahut) et là c’était au tour de l’autre moitié.

 

A ce moment Frans, l’un de mes frères avait 12 ans et si généralement il agaçait l’un ou l’autre par ses taquineries pas toujours bienvenues, le samedi il s’acharnait sur moi. (Plus tard il m’a avoué qu’il me détestait parce que je commandais tout le monde !)

 

Le garnement venait donc du jardin, avec des bottines bien crottées et venait me poser une question anodine en traversant la pièce nettoyée. Une fois : ça passait. Deux fois : je voyais rouge.

 

Pas question de lui refiler une gifle : il était le chouchou de maman et j’aurais entendu le tonnerre de Brest…

 

Vous ai-je dit que je suis pleine de ressources (parfois) ?

 

Je voyais arriver la troisième fois : j’avais donc enduit de savon mou tout le passage depuis la cour jusqu’au seau d’eau claire.

 

… Dans une magnifique glissade le Frans a atterri dans le seau d’eau. Il n’a plus jamais recommencé.

 

morrveux.jpg

 

 

Commentaires

bien joué :-)
(et chouette photo!)

Écrit par : Adrienne | 07/11/2015

Répondre à ce commentaire

A l'époque, vous étiez grande.

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 07/11/2015

Répondre à ce commentaire

C'est une belle photo de famille
Que de bons souvenirs je suppose même si tout n'était pas toujours facile
Gros bisous à vous 2

Écrit par : nicole | 07/11/2015

Répondre à ce commentaire

j'ai vu maman faire ça mais aucun souvenir de l'avoir aidée ( j'étais petite)les femmes étaient courageuses à cette époque .
comme dit la fausse petite " bruxellesse", t'étais grande , que t'es il donc arrivé ?

Écrit par : Maïanthème* | 08/11/2015

Répondre à ce commentaire

J'étais l'aînée et les gamins encore très jeunes. Puis mes parents ont oublié de mettre de l'engrais dans mes chaussures... Je n'ai plus grandi, les gamins oui !

Écrit par : godelieve | 08/11/2015

Les commentaires sont fermés.