12/11/2015

HISTOIRE A DORMIR DEBOUT (partie 3)

LE CASQUE A RETRECI ET FAIT DES CABRIOLES
Au pied de l’escalier le squelette tendit le casque au policier, mais en essayant de s’en coiffer Hamael constata que le couvre-chef était devenu bien trop petit. Il jeta le casque par terre et fut surpris de le voir monter les escaliers en faisant un tour complet sur lui-même à chaque marche. Hamael et le squelette suivirent le casque jusqu’au palier, mais à ce moment le casque redescendit les marches de la même manière. Déterminé à quand même reprendre son casque Hamael le suivit jusqu’en bas, mais il lui fut impossible de seulement le toucher. Montant et descendant, le policier, le squelette et le casque firent plusieurs fois le trajet jusqu’au moment où Hamael sentit la tête et tout le corps couvert de grosses gouttes de sueur froide. On entendit de nouveau les hurlements de la femme en détresse... Mais cette fois Hamael en avait assez et décidait de retourner au poste à Belgrade dans la rue Clearfield et d’y demander de l’aide.
LE SQUELETTE L’ACCOMPAGNE EN COURANT
Il se mit à courir, le squelette courant à sa droite. Ils arrivèrent ainsi tous deux devant l’escalier de marbre du poste et le squelette remit poliment le casque au policier avant de disparaître dans le brouillard. En écoutant son histoire, les collègues du poste se moquaient du policier jusqu’au moment où ils virent le casque devenu très petit et plein de bosses. Le lendemain on retrouva la matraque dans le gravier devant la maison en question.

Les commentaires sont fermés.