15/11/2015

LE BONHEUR DU RABLE ???

Mon fils aîné avait acheté un petit lapin nain blanc de l’Himalaya. Pour que l’ animal ne se sente pas trop esseulé j’ai consenti à l’achat de deux cochons d’Inde pour lui tenir compagnie.
chien lapin 031.jpgAu début tout se passait très bien : mon gamin changeait la litière et tout et tout. Le soir (je l’ignorais) il prenait le lapin avec lui au lit, à la façon d’un doudou vivant. Le petit s’appelait Jef.
Quand Jef a eu pratiquement fini de ronger le couvre-lit en laine que j’avais fait au crochet et quand mon garçon délaissait les corvées, j’ai cherché une « nurserie » pour le lapin. Nous vivions en appartement n’est-ce pas ?
J’ai trouvé un homme (le père d’une collègue) qui avait un petit élevage de geant-des-flandres.jpg« géants des Flandres ». Le monsieur voulait bien accepter notre Jef qu’il estimait inoffensif.
Bon débarras pour nous.
Cependant, il faut que je vous dise : son mâle attitré dit « Rabbit Jacob » s’est vu faire cocu (et pas seulement à cet endroit) par le petit Jef très, mais alors très vaillant.
Toutes les femelles de l’élevage mettaient au monde des tout petits boutchniks de rien du tout.
Moralité 1 : Rabbit Jacob et Jef ont subi le même sort. Dans les assiettes ils ont fait un bonheur du râble.
Moralité 2 : les gouvernements européens n’ont rien compris. On ne mélange pas deux ethnies incompatibles. Z’avez vu vendredi soir à Paris ? Nous, Jipi et moi, nous habitons à Molenbeek. Compris ???

Commentaires

Comme prise je suis, mais seulement d'un fou rire... et tellement durable que j'ai encore mâle à la tête, et au ventre...
Je t'adore ;)

Écrit par : julie | 15/11/2015

Répondre à ce commentaire

tu insinues que Molembeek inspire les fanatiques ? mais pas les petits vieux quand même .
pauvre petit lapin .

Écrit par : Maïanthème* | 16/11/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.