06/12/2015

CONTROLE FRONTALIER

Pour que Jipi puisse exercer son droit de vote, nous sommes partis à Lille samedi après-midi.
Sur la Toile nous avions lu qu’il y avait un « retard » d’un quart d’heure au passage de la frontière.
Finalement : le retard était dû bien plus à la signalisation routière qui réduisait la vitesse qu’aux contrôles et se réduisait à 5 minutes max..
conttrole.pngVous savez ? Il y avait cette sorte de checkpoint Charly (comme il y a 50 ans quand on passait de Berlin ouest à Berlin est) où quatre contrôleurs étaient de service : trois mecs en bleu uniforme de gendarmerie et une nana qui avait un survêtement fluo.
A notre passage, ces quatre personnes nous tournaient le dos et se racontaient les bonnes de la journée.
Miel alors ! Ne venions-nous pas de Molenbeek la maudite ?
Je vous le dis : cette histoire de contrôle aux frontières c’est bidon de chez bidon.
Cela n’empêchera jamais les terroristes de passer d’un air anodin. On se demande de qui on se moque, hein ?

Commentaires

Pas de papouilles? Zut alors. Jipi a dû être déçu.

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 07/12/2015

Répondre à ce commentaire

Il était extrêmement déçu : il aurait bien voulu que la nana en fluo vérifie qu'il ne portait aucune bombe, petite ou grande. On retournera la semaine prochaine !

Écrit par : godelieve | 07/12/2015

Bonjour,
C'est clair. C'est ça le terrorisme.
Et si on commençait par en faire un peu moins de "publicité"...
Bonne journée.
P.S. le 31 décembre on fera la bombe ;-)

Écrit par : Rafaël | 07/12/2015

Répondre à ce commentaire

Bien sûr qu'ils se fichent de nous et c'est pas d'aujourd'hui
En attendant on est bien gardé
Bisous à vous

Écrit par : nicole | 08/12/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.