05/03/2016

JE N'AI PLUS DE VIE SOCIALE ...

A nos âges la vie sociale est quasi nulle. En ville il n’y a pas de réelles affinités entre les colocataires d’un immeuble. Par exemple : notre voisine de palier ne nous est pas sympathique : trop souvent prête à nous faire part de ses ennuis de santé.  Nous n’avons rien en commun, elle et nous. Des ennuis de santé tout le monde en subit au long de l’année : ce n’est pas une raison pour en parler tout le temps.

Si vous saviez combien je regrette mes contacts sociaux de ma vie antérieure !!!

Le matin, je partais tôt pour attraper ce métro m’amenant à la gare du Midi. Les rames  étaient bondées de monde : je n’avais que l’’embarras du choix et un quart d’heure devant mon pour arriver à la jouissance.  

Je choisissais une tête au hasard et me concentrais sur la cervelle qui s’y trouvait. Cela ne me prenait pas plus de cinq minutes pour y infiltrer des idées du genre : « gratte-toi les cheveux, ça démange » ; «  ton bouquin n’est pas intéressant, va voir à la dernière page » ; « t’as quelque chose de pointu dans le cul, lève-toi » ;   « t’es fatigué mec, repose-ta tête  contre la vitre et suce ton pouce ». J’en passe, cela pourrait vous fatiguer !

Pour mon plus grand plaisir, que j’infiltre des têtes me faisant face ou vues de l’arrière : je provoquais mon spectacle social.

Hélas ! Je ne prends presque plus jamais le métro, et suis toujours accompagnée… Ma vie sociale est finie !            

Commentaires

Offrez-vous une croisière.

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 05/03/2016

Répondre à ce commentaire

Je n'aime la promiscuité avec la foule que pendant une heure maximum...

Écrit par : godelieve | 06/03/2016

le foot ça dure une heure et demie , c'est trop ? ça pourrait t'amuser avec tous ces grands benêts qui courent après un ballon .

Écrit par : Maïanthème* | 06/03/2016

Répondre à ce commentaire

Quelle image ination
Bisous endimanchés

Écrit par : H-IL | 06/03/2016

Répondre à ce commentaire

Et t'imagine pas quand on vit à la campagne...

Écrit par : Fanchon | 06/03/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.