14/03/2016

Gustave COURBET et Armand PERRIN

En 1850 quand Armand Perrin était tout gamin, il allait volontiers chercher pour 6 sous de tabac au magasin du coin : Gustave Courbet le demandait gentiment. Il avait son atelier tout près de la maison d’Armand.

Sur le tableau « Un Enterrement à Ornans », l’enfant de chœur en blanc : c’est Armand.

1002564-Gustave_Courbet_Un_enterrement_à_Ornans.jpg

Pêcheur-aux-chavots-fontaine-place-Courbet-Ornans.jpg

 

 

 

Et l’eau fraîche de la fontaine sur la Place Courbet (qui ne s’appelait pas encore ainsi et qui n’était pas encore ornée du Pêcheur de Chavots), soulageait bien souvent les hémorroïdes de Gustave qui s’y trempait les fesses…

Commentaires

Et c'est depuis là qu'il y "l'origine du Monde"
Ornans c'est très joli
Bisous

Écrit par : H-IL | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

Vous continuez à fouiller la mémoire de Jipi?

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 14/03/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.