07/04/2016

PROSOPAGNESIE

Mon ex n’en souffrait pas : des années plus tard il reconnaissait bien les personnes qu’il avait rencontrées. Pourtant, le jour où je lui ai demandé d’aller prendre notre petit Robert à la crèche, il m’a ramené le petit Simon qui avait le même âge.

Je ne dis pas le drame quand les parents de Simon se sont présentés à la nurserie…

Personnellement je ne pense pas en souffrir, quoique…

Alors que j’ai toujours très bien reconnu chaque petit élève de ma classe (et j’en avais 50), après, lors de mon arrivée au Congo je ne pouvais au début faire aucune distinction entre les Congolais du service à l’hôtel : je les trouvais tous identiques. Impression très bizarre qui a persisté deux ou trois jours.

Un léger vent de panique est passé sur mes neurones lors du premier jour d’école maternelle pour Toni, mon aîné : à la sortie tous les enfants lui ressemblaient. Pragmatique je me suis dit : lui me reconnaîtra et en effet.

Mais voilà : si je rencontre une personne familière dans un endroit où je ne m’attends pas à la trouver : je ne la reconnais pas, sauf par la voix. Par contre et c’est le plus grave : dans un groupe je reconnais tout à fait une personne…. qui n’est pas celle que je croyais.

Et vous ? Jamais de déficience à ce sujet ?

Commentaires

Mes défaillances sont énormes.

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 07/04/2016

Répondre à ce commentaire

Et imagine-toi si au lieu de ramener le P'tit Robert il avait ramené les P'tit Larousse
Jeudissimes bisous

Écrit par : H-IL | 07/04/2016

Répondre à ce commentaire

hello Godelieve

ben non pas de déficience que je sache mais comme je ne vois personne je n'ai pas a m'en soucier

bisous tout les deux **

Écrit par : NAYS | 07/04/2016

Répondre à ce commentaire

mon problème, c'est de retenir les noms...

Écrit par : Adrienne | 07/04/2016

Répondre à ce commentaire

oh que si ! mais rien n'est grave . il est marrant cet H-IL!

Écrit par : Maïanthème* | 07/04/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.