06/05/2016

SATELLITES ARTIFICIELS

POUR UN PEU CHANGER : EXTRAIT DE MA CHRONOLOGIE DES OVNIS ET DES ARTEFACTS HUMAINS.

         1978, 24 janvier

         URSS-ESPACE-DANGER

COSMOS 952, LANCE LE 16 SEPTEMBRE 1977, AVAIT ETE TRANSFERE A ALTITUDE HAUTE LE 8 OCTOBRE. LE 11 OCTOBRE 1977 DES CRAINTES COMMENCERENT A SE MANIFESTER : COSMOS 954 AURAIT DONC DU LOGIQUEMENT EN FAIRE AUTANT.

LE 17 DECEMBRE L'INQUIETUDE COMMENCE A SE FAIRE VRAIMENT JOUR. ( ...) L'USA PREND CONTACT AVEC L'URSS, PARALLELEMENT LES CHEFS D'ETAT FRANCAIS, ANGLAIS, ITALIEN, JAPONAIS ET CANADIEN SONT PREVENUS DU DANGER. CAR, SOUS UNE INCLINAISON ORBITALE DE 5° LE SATELLITE INDESIRABLE SURVOLE TOUS LES PAYS DU MONDE. SEULS SONT EPARGNES L'EXTRÊME NORD DE LA SCANDINAVIE, LA FRANGE SEPTENTRIONALE DE LA SIBERIE, DU CANADA ET DE L'ALASKA ET L'ANTARCTIQUE, DES REGIONS QUASIMENT DEPEUPLEES. (...)

ON NE SAIT POURTANT PAS ENCORE OU VA TOMBER COSMOS 954,

ENTRE-TEMPS IL ACCOMPLIT 16 TOURS DE LA TERRE PAR JOUR. (...) LE 19 JANVIER 1978 L'AMBASSADEUR D'URSS FAIT SAVOIR AUX AUTORITES AMERICAINES QU'IL N'Y A AUCUN RISQUE D'EXPLOSION NUCLEAIRE, POURTANT LA NOUVELLE N'EST TOUJOURS PAS ANNONCEE PUBLIQUEMENT. LE QUARTIER GENERAL DU NORAD INFORME WASHINGTRON LE 19 QUE LA CHUTE AURA BIEN LIEU LE 24 JANVIER 1978.

CE JOUR LA, AU PETIT MATIN, HEURE DE LA COTE EST DES USA, (...) COSMOS 954 PENETRA DANS L'ATMOSPHERE VERS 7 HEURES, CE QUI PLACE LE POINT D'IMPACT SUR LE CANADA!

IMMEDIATEMENT LES SIX GROS PORTEURS C 141 DE L'EQUIPE D'INTERVENTION NUCLEAIRE DU "NEST" PRENNENT L'AIR DEPUIS L'AEROPORT INTERNATIONAL DE MC CARREN, ET DEPUIS LES BASES AERIENNES AMERICAINES D'ANDREWS ET DE TRAVIS. DES AVIONS DES FORCES ARMEES CANADIENNES, BASEES A EDMONTON, DECOLLENT EGALEMENT, POUR SE JOINDRE A L'EQUIPE DE RECHERCHE.

LE DERNIER QUART D'HEURE DE COSMOS 954, SA PENETRATION DANS LES COUCHES DENSES DE L'ATMOSPHERE, VERS 120 KM D'ALTITUDE, COMMENCE AU-DESSUS DU PACIFIQUE, PRESQUE A LA VERTICALE DES ILES HAWAI.

PUIS, TRANSFORME EN BOULE DE FEU, LE SATELLITE SOVIETIQUE ABORDE LES COTES DE L'AMERIQUE DU NORD, AU NIVEAU DES ILES DE LA REINE CHARLOTTE, PRESQUE A LA FRONTIERE AMERICANO-CANADIENNE. APRES AVOIR SURVOLE LA COLOMBIE BRITANNIQUE,

LE SATELLITE ET SA DANGEREUSE CHARGE PARCOURENT ENCORE 1700 KM, JUSQU'AU DISTRICT DE MACKENZIE. LES STATIONS DE SURVEILLANCE DU NORAD, QUI ONT PARFAITEMENT SUIVI CETTE DESCENTE, SITUENT LE POINT D'IMPACT DES MORCEAUX QUI AURAIENT RESISTE A L'EPREUVE DU FEU, DANS LA REGION DU GRAND LAC DES ESCLAVES. ON NE SAIT PAS CE QU'EST DEVENU LE REACTEUR NUCLEAIRE. S'EST-IL COMPLETEMENT CONSUME DURANT LA RENTREE OU BIEN A-T-IL ATTEINT LE SOL ? CETTE DERNIERE POSSIBILITE PARAÎT LA PLUS PLAUSIBLE, DANS LA MESURE OU LE NOYAU D'URANIUM ETAIT ENTOURE D'UN EPAIS BLINDAGE, DONT LE POIDS EST EVALUE A UNE DEMI TONNE PAR LES EXPERTS OCCIDENTAUX.

LE SATELLITE A TOUCHE LE SOL CANADIEN A 6 H 53 HEURE D'OTTAWA. (...) DES LE LENDEMAIN, UN AVION U-2 TENTE DE DETECTER VISUELLEMENT DES FRAGMENTS. UN HERCULE CANADIEN LE SUIT AVEC UN EQUIPEMENT DE DETECTION DE LA RADIOACTIVITE. EN VAIN. (...) POURTANT LES HABITANTS DE YELLOWKNIFE ONT VU DANS LA NUIT LA CHUTE D'UNE BOULE ROUGEÂTRE . ELLE VENAIT DU SUD-OUEST SUIVIE D'UNE LONGUE TRAINEE DE FRAGMENTS INCANDESCENTS. (...)   DEBUT FEVRIER 1978, UNE TIGE ARGENTEE DE 25 CENTIMETRES DE LONG SUR 8 DE DIAMETRE FUT TROUVEE PRES DE LA BAIE MC LEOD, EMETTANT LE RAYONNEMENT RECORD DE 500 ROENTGENS. (...) FINALEMENT C'EST TOUT CE QU'ON A RETROUVE DU REACTEUR DE COSMOS 954. ("La Guerre des Satellites" - tome 3 - Pierre Kohler, éd. Famot 1982, p. 101 à 114)

Des 50 kilos d'uranium une grosse partie est supposée avoir brûlé dans l'atmosphère. Au sol on n'a retrouvé des restes que de la grandeur de grains de sel. Le nettoyage de la région à pris de longues semaines. (The Associated Press)

(note de vog : en 1998, la dette de l’URSS envers le Canada, pour les recherches et l’entreposage des restes dangereux, s’élevant à un demi milliard de dollars, n’était toujours pas apurée…)

Les commentaires sont fermés.