21/08/2016

TERRINE RETOURNEE

Quand un de nos sacs servant au transport des provisions de bouche commence à légèrement sentir « les pieds » de l’intérieur (à cause des fromages évidemment), c’est un rite : Jipi lui « retourne la terrine » et tout à l’envers ce sac est mis à aérer au grand air sur le balcon.

L’expression lui vient d’un grand—oncle qui était boucher-charcutier.

Et bien non : je n’ai pas subi le même sort (je me lave les pieds n’est-ce pas ?). Pourtant, depuis quelques jours j’ai des douleurs dorsales ! Si bien que les positions verticales ou horizontales, bien droites, sont les seules qui me conviennent. Alors le PC est délaissé, car devant son écran ou son clavier, j’ai toujours au moins quelque chose de courbé : les doigts, la nuque, et le dos. Ce n’est supportable que pendant quelques minutes.

A part cela, j’ai bien profité ce matin des délicieux frissons de fin de nuit : j’en fais ample provision car il paraît que d’ici deux ou trois jours nous allons subir de fortes chaleurs. Là, pour le moment, il tombe quelques gouttes et je viens d’échanger la liquette légère contre une robe de chambre plus douillette.

Commentaires

Courage...

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 21/08/2016

Répondre à ce commentaire

Eh ben qu'est-ce que tu vas mettre cet hiver ?
Bisous endimanchés

Écrit par : H-IL | 21/08/2016

Répondre à ce commentaire

les délicieux frissons de fin de nuit ne sont pas ceux auxquels je pensais !
les douleurs sont des folles ...tu connais la suite .
bisous , soigne toi bien .

Écrit par : Maïanthème* | 22/08/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.