05/10/2016

ENCORE SOUS LE "COUP".

A 14 heures Jipi était réveillé. Encore un peu sonné et sous le « coup » de l’anesthésie qui a duré 4 heures. Apparemment l’intervention s’est très bien déroulée, la preuve ? Il avait faim !

anesthesie.jpg

Etant à jeun depuis la veille au soir son estomac se contractait. Il n’a pourtant eu droit qu’à un verre d’eau. Peut-être a-t-il quand même reçu un léger repas au soir, mais je ne le saurai que cet après-midi.

Aucune vraie douleur mais de la gêne là où il était relié par des tuyaux aux différents baxters.

A ce jeune forcé était associé un taux de glycémie en augmentation avec administration d’insuline. Il n’était pas insulno-dépendant avant l’opération et j’espère que tout rentrera dans l’ordre dès aujourd’hui.

  

Commentaires

Maintenant, essayez de vous reposer...

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 05/10/2016

Répondre à ce commentaire

Je n'ai pss subi des coups de scalpel moi !

Écrit par : godelieve | 05/10/2016

dans ma famille, si le patient a faim on estime que c'est un très bon signe :-)
bon repos à vous deux (si si c'est fatigant les allers-retours à l'hôpital!)

Écrit par : Adrienne | 05/10/2016

Répondre à ce commentaire

Pour nous aussi c'est un bon signe quand le malade a faim : on lui donne vite à manger ! Mes aller-retour à l'hôpital se font en taxi, pas de fatigue ou si peu !

Écrit par : godelieve | 05/10/2016

Ben tout de bon pour Jipi
Bisous et bon Cremerdi pour toi

Écrit par : H-IL | 05/10/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.