23/01/2017

SEQUELLES...

Les spécialistes en médecine se regroupent le plus souvent dans un immeuble commun pour y recevoir les patients en consultation. C’est le cas de l’urologue qui a traité Jipi. Pour prendre un rendez-vous, le malade dispose d’un numéro de téléphone : celui de la centrale commune. Il est dès lors impossible de contacter le médecin en dehors des heures de bureau, même en cas d’urgence.

Ce petit préambule pour expliquer que, quand dans la nuit du 10 au 11 novembre dernier Jipi a eu un grave problème à Bruxelles, il ne pouvait pas contacter son docteur. Le 11 novembre férié tombait le vendredi et au mieux il aurait pu avoir un conseil de son docteur le lundi 14 si ce dernier était présent au centre.

Donc, il y a quelques jours, Jipi se rendait pour une visite de contrôle chez ce monsieur. Il en espérait des nouvelles rassurantes et des conseils.

Et qu’a-t-il obtenu ? Un double savon administré dans une ambiance peu amène !

Le premier savon était pour Jipi en personne : il n’avait qu’à prendre sa voiture et venir à Lille pour venir le voir tout de suite. Or, Jipi était bien incapable d’entreprendre un voyage, sauf en ambulance.

Le second savon s’adressait par patient interposé au médecin généraliste consulté entre-temps. Le généraliste aurait mal interprété les résultats de l’analyse en prescrivant des antibiotiques alors que pour l’urologue il n » ‘y avait aucune infection. Gloups ! De plus, ce même généraliste avait préconisé la prise d’un médicament qui ne pouvait avoir aucun effet. Re-gloups !

pipi.jpg

 

Bref : l’urologue ne se sent pas responsable du tout d’éventuelles séquelles pouvant durer le restant de la vie.

Jipi devra pourtant passer une endoscopie : pour voir si l’urologue n’a pas oublié une partie de ses outils à l’intérieur ???

Commentaires

c'est ce qui fait la différence entre l'urologue et le petit peuple: l'urologue dort tranquille...
désolée pour Jipi!!!

Écrit par : Adrienne | 23/01/2017

Répondre à ce commentaire

Pfffffff pas gaie tout ça mais nous sommes toujours le dindon de la farce ! Bon courage a vous deux !

Écrit par : Chadou | 23/01/2017

Répondre à ce commentaire

Et Jipi, il pense quoi de l'action du médecin généraliste belge?

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 23/01/2017

Répondre à ce commentaire

Rien ! Sa généraliste référée est Française. Elle le suit pour le diabète. Comme elle en a eu pour son grade, la confiance est "cabossée"...

Écrit par : godelieve | 23/01/2017

ça devient pénible d'appeler un médecin
Et ça refonctionne le skynetblog
Bisous et bon lundi

Écrit par : H-IL | 23/01/2017

Répondre à ce commentaire

que dire....

c'est lamentable ...j'espère qu'il n'aura pas de séquelles surtout
quel culot en plus de l'engueuler

bisous tous les deux ☺♥

Écrit par : nays | 24/01/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.