11/05/2017

ILS AIMAIENT CE GARCON... PAS MOI !

A 20 ans j'étais une sorte de jeune femme qui n’avait eu que peu d’enfance, pas du tout d’adolescence et qui n’attendait de la vie qu’une seule chose : s’affranchir de la tutelle des parents. J'avais du boulot et j'allais être nommée. Je donnais mon salaire à mes parents qui m'en faisaient 10% d'argent de poche.
 
lynotypiste.gifL’épisode où mes parents et une voisine s’étaient entendus pour me marier à un «prétendant» de leur choix est typique pour cette époque. Il était notre voisin et neveu de la voisine en question.
Herman avait 5 ans de plus que moi. Il n'était pas trop mal de sa personne, un garçon ordinaire comme les autres garçons du voisinage. Il était linotypiste. A mes yeux il avait cependant ENORMENT de défauts.
 
 
 
 
- Il était l’ami de mon frère Frans, mon cadet de 5 ans. Comment un « homme » de 25 ans pouvait-il être l’ami de mon « petit » frère ? Rien dans le ciboulot ?
- Il venait me voir « trimer » le samedi après-midi, après les cours, quand je nettoyais à grandes eaux toute la baraque de mes parents. Cherchait-il donc une boniche pour son futur foyer ?
- Il revenait le dimanche après-midi : c’était le moment où je pouvais m’en donner à cœur joie au piano. Dès qu’il arrivait, je lui bassinais les oreilles avec des gammes et d’autres exercices pas folklo : il subissait sans rechigner. Quel âne !
filet.jpg
- Herman aimait se promener dans la campagne et attraper des papillons qu’il naturalisait en les épinglant : je trouvais cela affreux.
- Il avait l’ambition d’une petite vie pépère… je rêvais d’exotisme.
 
 
papill.jpgBref : je n’étais pas amoureuse de lui et je me demande s’il l’a été de moi : c’est improbable.
Je suis donc partie au Congo et il m’a fait cadeau d’un filet à attraper des papillons et d’une série d’enveloppes spéciales pour y coller les bestiaux récoltés.
Ohé, ohé ! Marions-nous… chacun de son côté.
 
P.S.

Il s’est marié avec une autre fille que je n’ai jamais rencontrée. Il a eu 5 enfants… heureusement, ce n’étaient pas les miens !!! 

Commentaires

tu me fais penser à ma tante Gisèle, qui a quitté son petit village wallon à 18 ans pour être institutrice au Congo, elle aussi rêvait d'exotisme :-)

Écrit par : Adrienne | 11/05/2017

Répondre à ce commentaire

Et vous lui avez attrapé des papillons?

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 12/05/2017

Répondre à ce commentaire

Quelle époque mais quelle époque
Bisous et bon Dredi

Écrit par : H-IL | 12/05/2017

Répondre à ce commentaire

tu n'as pas été très charitable ! il était peut être bien ce jeune homme .

Écrit par : Maïanthème* | 12/05/2017

Répondre à ce commentaire

Il les attend toujours...

Écrit par : godelieve | 12/05/2017

Les commentaires sont fermés.