09/11/2017

ERZATS ???

Pendant la guerre de 1940-1944 il y avait pénurie de beaucoup de produits : par exemple le café manquait partout et était remplacé par du malt plus ou moins torréfié. Nous l'appelions de l'ersatz (mot allemand signifiant : de remplacement). Tout ce qui n'était plus le produit d'origine devenait de l'ersatz et par extension les choses de mauvaise qualité.

Aujourd'hui nous consommons bien plus d'ERSATZ que de vrais produits d'origine et de qualité. Sans le savoir.

  • Les jambons de Flandre et de Bretagne font un voyage aller-retour à  Parme et reviennent avec le tampon ad hoc. Avez-vous aussi des envies de « riches» et en servez-vous ? Ce n'est pas bien fameux n'est-ce pas ? Il y a quelque chose qui cloche à la consistance et le goût; ne l'évoquons pas.
  • Jambon-de-Parme_c2i-750x507.jpg

  • Le fromage Comté d'origine de Franche Comté est depuis pas mal de temps aussi fabriqué en Normandie. Pratiquement prêt à  la vente il est embarqué à  bord d'un camion immatriculé dans le département 39 (Jura) et revient en Normandie avec la mention « affiné dans le Jura ». On sent bien que le lait pour la fabrication du Comté Normand n'est pas celui des pâturages de là -haut.
  • carte_fromage_lactalis_big2.jpg

  • Le boeuf d'Irlande est parfois pris en charge près de Tarcenay (Doubs) par un authentique camion irlandais (on l'a vu de nos yeux) qui charge les bovins sur pied et les emmène à l'abattoir quelque part en France) Là les bovins sont débités sous le label « irlandais ». A mon avis, ce n'est que pour justifier un prix supérieur au prix local, mais il y a peut-être d'autres dessous cachés que j'ignore.
  • Quelle différence entre un vêtement de la marque XYZ et celui avec un nom quelconque ? Pas grand-chose, même pas la finition. Tissus asiatiques, petites mains (parfois vraiment encore très petites) du même continent. Il n'y a que l'étiquette qu'on paie et à quel prix !
  • Trouvez-vous encore plusieurs variétés de pommes locales dans vos supermarchés ? En gros, vous pouvez acheter six sortes de pommes : elles ont été cueillies bien loin de chez nous et leur coût n'est que celui du fuel pour leur acheminement par avion, bateau et/ou camion.

Donc si le petit peuple veut vivre comme vivent les riches : on leur propose des trucs au goût uniforme et fabriqués à la chaîne, de l'ERSATZ.

Commentaires

de quoi , du comté fabriqué en Normandie ? j'emmènerai le mien si je vais là bas .

Écrit par : Maïanthème* | 10/11/2017

Répondre à ce commentaire

Le petit peuple n'a décidément rien compris, lui qui continue à payer ses impôts pour faire tourner le pays...

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 10/11/2017

Répondre à ce commentaire

C'est normal qu'il n'a rien compris : généralement trop peu cortiqué.

Écrit par : godelieve | 10/11/2017

Y a que la merde qui n'est pas de l'ersatz
Bisous et bon Dredi

Écrit par : H-IL | 10/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire