15/12/2017

EUTHANASIE

Non, il ne s’agit pas de l’euthanasie en général, mais ce celle élargie aux mineurs d’âge. D’après le site satyrique flamand « De Raaskalderij » (traduire par : délire un tantinet voyou) les parents flamands sont très enthousiastes.

En effet, quand ils ont p.ex. un gamin de 7 ou 8 ans trop récalcitrant et refusant de manger ses légumes, ils ont enfin un argument frappant.

- Tu manges ton brocoli ou j’appelle le docteur pour te faire la piqûre fatale !
Il paraît que cela fonctionne à merveille et qu’en quelques minutes les légumes sont avalés. Pour le restant de la semaine, le moutard mange sans rechigner ses épinards, carottes, choux de Bruxelles, endives etc.

Un autre père de famille a amené son fils de 14 ans chez le toubib pour y passer : c’était la troisième fois qu’il surprenait son ado en train de fumer. Il expliquait :

- Je ne supporte pas l’idée que mon fils risque de mourir d’un cancer dans quelques années…

Ah ! Si seulement cette loi était passée à temps, cela m’aurait évité pas mal de déboires avec mes propres enfants !

Commentaires

Moi, on me menaçait de me faire passer la nuit à l'Amigo.

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 15/12/2017

Répondre à ce commentaire

Cet hôtel, tout près de la Grand'Place et proche du commissariat du même nom, était pourtant très bien. Mon fils Gaëtan y a fait un job étudiant en tant que "groom". Pourquoi en avoir peur? Petite nature va ...

Écrit par : godelieve | 15/12/2017

Là où j'habitais,l'amigo n'était pas un hôtel. C'était un lieu effrayant où l'on enfermait les enfants désobéissants.

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 15/12/2017

Mince alors ! Etait-ce pire que "l'école de redressement" ? Chez moi, c'était une menace !

Écrit par : godelieve | 16/12/2017

L'école de redressement, c'était pire. L'amigo, c'était pour une nuit; l'école de redressement, c'était pour toujours.

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 16/12/2017

mdrrr vrai que ce doit être bien plus efficace que le " tu n'auras pas de dessert " et plus tard " la maison de correction "
bon WE tous les deux bisous ☺♥

Écrit par : nays | 16/12/2017

Répondre à ce commentaire

la maison de correction , on y a eu droit aussi mais comme on ne savais pas ce que ça voulais dire ... mais piqûre fatale , c'est quand même dur pour ses propres gosses .

Écrit par : Maïanthème* | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.