27/03/2018

COURT CIRCUIT

Pendant plusieurs semaines, notre voisine de palier est charmante. Puis, tout à coup, elle subit une sorte de court-circuit dans ses neurones et elle est alors assez colérique, confuse, voire méchante.

Hier, après l'excellente nouvelle de la remise à disposition de l'ascenseur, elle était tout à fait bizarre. 

Voilà qu'elle sort de chez elle avec son petit Gaby pour la promenade d'après-midi au moment où Jipi sort aussi pour faire sa marche de santé. Jipi appelle l'ascenseur et en ouvre la porte.

- Vous descendez avec moi ? propose-t-il.

- Pas question ! hurle la voisine. Je descends à pied.

Elle se met à taper sur la porte qui mène à la machinerie et qui est évidemment fermée à clé et non accessible aux locataires.

- Vous avez quand même vu que c'est dangereux, crie-t-elle. On ne peut pas passer par là.

Jipi qui tenait toujours la porte de l'ascenseur ouverte en avait assez entendu et il est descendu seul.

Aujourd'hui est un autre jour et notre voisine sera probablement raisonnable et aimable...

Commentaires

Jipi n'a pas intégré les escaliers à sa marche de santé?

Écrit par : la fausse petite "Bruxellesse" | 27/03/2018

Répondre à ce commentaire

Jipi fait 3 x par semaine une marche forcée d'une demi-heure. (j'aurai bien du mal à le suivre) Il ne veut plus voir les escaliers... soupé !

Écrit par : godelieve | 27/03/2018

je trouve que l'atmosphère est très bizarre dans cet immeuble , tu ne devrais pas tarder à aller à Lille pour échapper à tout ça avant de devenir neuneu .

Écrit par : Maïanthème* | 27/03/2018

Répondre à ce commentaire

C'est belge, donc surréaliste. Nous irons à Lille la semaine prochaine. Nous serons à Marcilly-Ogny à partir du 11 avril jusqu'au 25. Plus tard Lille sera à vendre...

Écrit par : godelieve | 27/03/2018

Ah ces dames !
Bisous et bon mardi

Écrit par : H-IL | 27/03/2018

Répondre à ce commentaire

oups ça c'est le début de l'Alzheimer..pauvre petit toutou :(

Écrit par : nays | 29/03/2018

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.