25/05/2017

ASCENSION

C'est la fête pour tous ceux qui s'envoient en l'air.

Allez-y ! 

ascension_001.jpg

N.B. pour un meilleur résultat montez les escaliers, prenez l'ascenseur ou mieux encore : envoyez -vous en l'air dans l'avion...

 

23/05/2017

RIEN A CIRER ?

Je le sais, tant pis, je raconte quand même.

CALORIMETRES : le relevé c’était aujourd’hui. Les deux employés n’avaient pas les yeux pédonculés pour aller voir derrière la fenêtre du vasistas ce que racontait le compteur d’eau chaude dans la gaine extérieure. Le plus âgé, grand et encore souple, a utilisé une lampe torche et un miroir et oh ! miracolo !
Il a pu lire et reproduire les chiffres découverts.
Bonne nouvelle pour nous : par rapport à l’année dernière, nous avons consommé 40% de chauffage en moins. C’est évidemment aussi grâce à l’isolation du toit réalisé par notre proprio l’année dernière.  

COUSIN.
Gaëtan, mon cadet, a refait connaissance avec son cousin germain Willem. Surnom de ce phénomène : « petit con »
Il était venu en vacances chez sa tata (moi) quand il avait une dizaine d’années. Mes fils cadets (de 6 et 7 ans plus âgés, l’avaient appelé ainsi. Quoi ? C’est moche ? Pas du tout. Willem aime et en a gardé de bons souvenirs.

CRISTINA
Mon aide-ménagère dominicaine a eu 50 ans en mars. Voilà qu’elle est devenue grand’mère d’une petite Eliane il y a une semaine. Elle m’a fait part de l’ambiance chouette dans la famille depuis cet événement.

FLEURS
Jipi et moi passons de bons moments au balcon qui commence à se fleurir bien.

DSCN0668.JPGDSCN0669.JPG

 

 

 

 

 

 

 

PIES
Là-haut dans le bouleau, la nichée doit être près de l’envol. Il y a encore eu une bagarre avec les corneilles hier : quelles harceleuses ! Mais les pies sont très vaillantes.
Je crains de ne voir que des ombres de jeunes pies sortant du nid.
Tant pis, c’est la vie.

21/05/2017

IL M'EST ARRIVE UNE QUINTE;

C'était l'expression de ma tante Denise quand elle allait nous raconter une situation embarrassante vécue ou quand elle avait eu une désagréable surprise.

Imaginez que vous êtes en train de remplir votre caddie dans une grande surface et que tout à coup, devant vous, une petite vieille se met à  claudiquer en se tenant à toutes les gondoles. La petite vieille c'était moi : j'ai attrapé une crampe commençant à l'arrière dans le creux du genou remontant par devant et finissant dans l'aine. Une impression que l'articulation du genou et celui de la hanche se déboîtaient simultanément : impossible d'encore marcher.

J'ai tant bien que mal réussi à rejoindre Jipi qui finissait sa liste dans les rayons des boissons et ensuite je suis restée appuyée sur la gondole à  moules et huîtres pendant au moins cinq minutes. C'est long quand on a mal ! J'avais le vague sourire sarcastique aux lèvres en me concentrant sur les muscles et tendons endoloris pour tenter de les relâcher en régulant un max ma respiration.

crampe.jpg

C'est la première fois que ça me prenait ainsi en plein mouvement : d'habitude cela survient en position statique, assise, debout ou allongée et généralement je sens la crampe venir et puis éviter qu'elle s'installe.

Pendant ce temps-là  Jipi choisissait le poisson... 

20/05/2017

REPARATION DES PHARES.

Après ma seconde visite pour le remplacement des ampoules de mes phares, l'action sur le phare droit aura lieu le 6 juillet (accessoirement c'est le jour de ma fête). 

Entre la première et la seconde consultation, l'ampoule est devenue encore plus nase. Si bien que je crains qu'entre aujourd'hui et le 6 juillet (soit environ 7 semaines) l'ampoule sera complètement morte ! 

ampoule.jpg

19/05/2017

LE BOUCHON

Le mari de madame la propriétaire avait placé un nouveau lavabo dans le WC.

Mais ! Il avait oublié de fournir le bouchon.

- Ce n'est pas grave, me dit Jipi. J'en ai plein au labo et j'y vais demain.

 

Evidemment, il y a "bouchon" comme je l'entends, et "bouchon" du chimiste.

Voyez ce qu'il m'a apporté : un truc saillant et tout rose !

DSCN0665.JPG

 

16/05/2017

VARIANTES

La belette ayant chassé

et bien bouffé

tout l'été

se trouva bien dodue

et ventrue

quand la bise fut venue.

Elle se hâta vers son hameau

pour y passer l'hiver au repos

et bien au chaud.

En chemin elle rencontre le blaireau.

-       Belle dame belette,

Viens donc voir mon terrier,

tu y seras bien pour hiberner.

Mais la belette, pas bête répondit :

-       T'as vu ta tête? Dans ton terrier pour hiberner !

Je sais que tu veux me sauter ! Vilaine bête !

Chez les belettes ce copulage

N'est pas d'usage.

Je m'en vais vite,

Ne te dirai pas où j'habite,

Car t'as déjà sorti ta bite.

Et elle s'enfuit

laissant le blaireau de dépit tout cramoisi.

15/05/2017

TOUCHE PAS A MES GLANDS !

11/05/2017

ILS AIMAIENT CE GARCON... PAS MOI !

A 20 ans j'étais une sorte de jeune femme qui n’avait eu que peu d’enfance, pas du tout d’adolescence et qui n’attendait de la vie qu’une seule chose : s’affranchir de la tutelle des parents. J'avais du boulot et j'allais être nommée. Je donnais mon salaire à mes parents qui m'en faisaient 10% d'argent de poche.
 
lynotypiste.gifL’épisode où mes parents et une voisine s’étaient entendus pour me marier à un «prétendant» de leur choix est typique pour cette époque. Il était notre voisin et neveu de la voisine en question.
Herman avait 5 ans de plus que moi. Il n'était pas trop mal de sa personne, un garçon ordinaire comme les autres garçons du voisinage. Il était linotypiste. A mes yeux il avait cependant ENORMENT de défauts.
 
 
 
 
- Il était l’ami de mon frère Frans, mon cadet de 5 ans. Comment un « homme » de 25 ans pouvait-il être l’ami de mon « petit » frère ? Rien dans le ciboulot ?
- Il venait me voir « trimer » le samedi après-midi, après les cours, quand je nettoyais à grandes eaux toute la baraque de mes parents. Cherchait-il donc une boniche pour son futur foyer ?
- Il revenait le dimanche après-midi : c’était le moment où je pouvais m’en donner à cœur joie au piano. Dès qu’il arrivait, je lui bassinais les oreilles avec des gammes et d’autres exercices pas folklo : il subissait sans rechigner. Quel âne !
filet.jpg
- Herman aimait se promener dans la campagne et attraper des papillons qu’il naturalisait en les épinglant : je trouvais cela affreux.
- Il avait l’ambition d’une petite vie pépère… je rêvais d’exotisme.
 
 
papill.jpgBref : je n’étais pas amoureuse de lui et je me demande s’il l’a été de moi : c’est improbable.
Je suis donc partie au Congo et il m’a fait cadeau d’un filet à attraper des papillons et d’une série d’enveloppes spéciales pour y coller les bestiaux récoltés.
Ohé, ohé ! Marions-nous… chacun de son côté.
 
P.S.

Il s’est marié avec une autre fille que je n’ai jamais rencontrée. Il a eu 5 enfants… heureusement, ce n’étaient pas les miens !!! 

10/05/2017

J'Y ETAIS DE 1947 A 1950

Kledij+van+de+Dames+Bernardinen.jpgLà-bas, sur le domaine de mon ancien pensionnat, tous mes souvenirs sont effacés. C’était à Bassevelde, commune rurale de la Flandre Orientale, à proximité des Pays-Bas.
Avant c’était comme ceci : chapelle, communs du couvent, couvent et tout au fond en briques rouges l’école moyenne et le pensionnat.

bernardus.jpg

L’orphelinat, logé dans une spacieuse villa n’est pas visible sur la photo : il se trouvait à gauche et derrière il y avait l’hospice des vieux et la morgue.

refectoir.jpg

 

 

 

 

Tout autour des potagers, des vergers, un petit bois dortoir.jpget beaucoup de verdure.
Nous étions pratiquement toutes pensionnaires mais quelques filles habitaient la commune et rentraient chez elles après les cours.
Bassevelde1.jpgAujourd’hui ? Tout a été abattu et à l’endroit une maison de repos moderne a vu le jour.

 

 

Qui sait, si j’y allais, je rencontrerais peut-être là d’anciennes condisciples ?

09/05/2017

LES BRUXELLOIS DE 1906

C'était quand Bruxelles bruxellait

ils étaient tellement distraits ! 

En un seul mois (Juin) ils oubliaient

tout ceci dans les voitures des tramways.

objets perdus.jpg

08/05/2017

CONTROLE TECHNIQUE;

Demain Jipi présente sa monture au contrôle technique. Pour parer au pire il avait pris rendez-vous pour que le garagiste fasse une vérification, pour la vidange et un réglage éventuel des phares.

Vers midi, voilà que le garagiste l'appelle au téléphone pour annoncer que la rotule avant-droit a du jeu. Il faut remplacer.

En fin d'après-midi Jipi pouvait reprendre son cheval moyennant paiement de 460 €.

Sa réaction après cette ponction ?

- Alors, là, c'est moi qui suis sur les rotules !

 

07/05/2017

NOUS SOMMES LES MEILLEURS

DSCN0654.JPGHier matin, aidé par son auxiliaire de neurone, Jipi a fait les dernières recherches sur internet pour voir les adresses et les articles proposés ; INTERNET ce n’est pas le pied.
Finalement nous avons décidé de tenter notre chance à Lomme. Bingo !
Nous sommes les meilleurs.
Le clic-clac avant :

DSCN0659.JPG

DSCN0661.JPG


Le même rhabillé avec une housse en belle suédine (encore un peu froissée car fraîchement sortie de l’emballage).

06/05/2017

LE CARTOON QUE JE PREFERE

lepenmacron.jpg

Pensez pourtant qu'un Français sur 5 se rallie aux idées de la dame.

04/05/2017

BARCO NEGRO

J'ai vu ce film au Congo en 1957. Encore aujourd'hui j'en ai des souvenirs émus. Ben oui : j'étais folle amoureuse d'un Portugais.

TAGE.jpg

 

 

 

 

 

 

 

La découverte du fado avec la voix d'Amalia Rodrigues ... sont des choses qu'on ne peut jamais oublier. J'ai revu la grande dame lors de ses derniers concerts - l'un donné à Dilbeek près de Bruxelles - où j'étais avec ma fille : fabuleux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Seul reproche : sono trop bruyante.

 

MA VUE BAISSE

Il est donc normal que mon regard se soit posé sur la housse de banquette du bureau. Elle est dans un état, je ne vous dis que cela !
A force d’avoir cueilli le corps beau de Jipi – qui réfléchit mieux, dit-il, dans l’état allongé à l’horizontale – elle a subi toutes ses pensées corrosives.

… Probablement pas que ses bulles intellectuelles, vous voyez ?
En général, au bout d’un quart d’heure, les réflexions profondes de Jipi émettent alors un léger ronflement régulier, qui lui, dure bien plus d’une heure !

Il me faut trouver une nouvelle housse, matelassée et décorative ne jurant pas avec le bleu des murs et le jaune orangé des tentures.
Demain soir nous partons à Lille. Le samedi sera consacré à la visite des
commerces. D’avance je sais que nous avons peu de chances de trouver une
housse en largeur de 120cm sur 2m de long : les banquettes actuelles font une largeur de 130, 140 ou 160 cm et ne dépassent as le 1,95 m en longueur. Si j’en trouve une en 130 ça ira quand même.
Il faut que Jipi puisse continuer à penser dans un divan confortable…

03/05/2017

A LA PECHE PARFOIS LE POISSON MORD

01/05/2017

LA BELLE AU TERREAU

C'était donc comme une journée à l'opéra. Cela m'a bien occupé pendant au moins deux heures et demie. 

Enfin, je ne regarderai plus des jardinières tristes et vides : il y a déjà un peu de couleur : du rose bonbon, du blanc virginal et du rouge carmin. 

Il me reste du terreau et des pots : ils prendront probablement des fleurs à tonalités orange, bleu et jaune. Je n'ai pas encore décidé.

Il faut aussi que je vous dise que j'ai constaté avec horreur que Jipi est un lapin  froid ! Ce petit salopard aime les douches à gros débit et il avait donc manipulé les manettes en conséquence, sans les remettre dans leur état préétabli. J'ai eu une douche (presque) froide : je n'ai pas apprécié !

Nous n'avons pas trouvé non plus un porte-serviettes à poser. Il y a ici des  tiges en bambou de différentes longueurs et j'ai de la ficelle : vais-je fabriquer une petite "échelle" à poser ? Dans les commerces "in" ils en vendent et c'est assez cher.

Mais non, je ne vous demande pas de répondre :  vous ne savez pas ce que j'ai en tête ! (Il vaut mieux d'ailleurs, car vous en subiriez les conséquences et je vous le dis :  ce n'est pas toujours confortable.) 

 

 

FETE DU TRAVAIL

30/04/2017

BREDOUILLES

Partis ensemble dans une belle complicité pour notre expédition punitive au Brico de Berchem-Ste-Agathe, afin de ramener du terreau en petits sacs, des géraniums et d'autres plants, une plaquette électrique aveugle et un porte-serviettes à poser, nous sommes revenus bredouilles.

A l'entrée du magasin, un piquet de grève interdisait l'accès.

Je n'ai pas bien compris le bien-fondé de cette action : perte d'emplois par la restructuration envisagée.

Comment alors expliquer que - selon le responsable du syndicat sur place - le commerce sera ouvert ce dimanche 30 avril de 9 à 17 heures ?

On y retournera pour voir !

29/04/2017

OBJET CONTONDANT TOUT NEUF

DSCN0645.JPG... et Jipi  est content !

 

Moi aussi. Je vais pouvoir me défouler.

28/04/2017

TOUT FLINGUER ?

Quand les choses ne se passent pas (ou plus) comme je l'entends, il me reste deux solutions :

  • ou bien je traite le problème avec plus ou moins d'obstination et de persévérance 
  • ou bien (je suis TRES impulsive) je bazarde tout et tant pis.

dalmatien.jpgHier j'en étais venu à la conclusion que je n'avais plus qu'à flinguer le pc. Mais bof... sauf ce fichu accès à mon blog skynet, je n'avais pas d'autre problème majeur. Alors ? J'ai laissé la vie à ce pc.

Il faut quand même que je souligne que ni skynet.be, ni Microsoft Windows 10 ne m'ont aidé : ils ont ponctuellement accusé réception par courrier automatique et c'est tout.

N'y a-t-il pas ce fameux proverbe toujours d'actualité : Aide-toi, le ciel t'aidera.

J'AI PEUT-ETRE TROUVE LE TRUC

En tournant et retournant mon problème...à moins que Skynet ait fait le nécessaire entre-temps...

Qui vivra verra.

14/04/2017

EN UN JOUR ???

… Il reste ce jour pour tout terminer… Je n’y crois pas.

Le carrelage mural de la salle de bain est terminé sauf les joints, le plateau de douche est posé mais pas son encadrement, ni aucune robinetterie. Le lavabo et les autres accessoires sont dans le bureau, posés au sol. Le cadre de la fenêtre du vasistas est à réparer, le radiateur dort  dans le corridor, le lave-linge aussi.

Il paraît que le carrelage mural du WC sera renouvelé ainsi que le pavement… Faut-il donc prévoir un autre jour sans popo ? Il vaudrait sans doute mieux de s’expatrier pendant quelques jours du côté de Lille. Pour le moment ça n’arrange pas Jipi. Il a accepté d’animer une petite causerie l’après-midi du lundi de pâques dans le namurois… Je ne l’accompagnerai pas et resterai ici à remuer la fine poussière qui fait éternuer et tousser.  

QU'IL EST DOUX DE NE RIEN FAIRE

quand tout s'agite autour de moi

dans le living

DSCN0625.JPG

et sur le toit (du garage) !

DSCN0627.JPG

 

DSCN0627.JPG

 

13/04/2017

YENDEEE!

Cela ne nous étonne plus du tout qu’il y ait tant de travaux ! Tout a été pensé, pesé, et s’exécute par conséquent.

Hier il n’y avait pas une goutte d’eau de disponible, mais j’avais pris mes précautions en faisant provision pour l’essentiel.

De 2h à 6h de l’après-midi : plus de chiotte non plus. Nous avons dû fermer nos robinets biologiques à double tour.

DSCN0618.JPG

Voici le pot, sur le flanc, à l'entrée de la salle à mangerr

Avant, l’évacuation des eaux usées de la cuisine passaient à travers les murs pour aller dans des tuyaux longeant la baignoire. Une douche n’a évidemment pas cette épaisseur. C’est pourquoi toutes les tuyauteries d’arrivée et d’évacuation d’eau ont été repensées et refaites, jusque dans les WC. Du coup, nous voilà dotés d’une chasse d’eau très moderne et encaissée : cela cache les boyaux qui n’étaient pas très esthétiques.

DSCN0619.JPG

A l’heure où je rédige cette note (mercredi 12 avril 18h) nous ne pouvons toujours pas aller au pipi ni au popo : il n’y a plus de pot ! Franchement cela commence à devenir un peu pressant. Nous avons bien un seau ou deux et plusieurs casseroles… ainsi qu’une évacuation possible soit en vidant le contenu dans la bonde sur le balcon, soit en balançant le tout par la fenêtre : cela ferait de l’engrais pour les magnolias, si nous visions bien.

Ils étaient deux à travailler et l’on voit nettement l’œuvre avancer… la crasse aussiDSCN0623.JPG

C'est l'entrée, commun, en sortant de l'ascenseur...

DSCN0620.JPG

Ceci est le corridor dans l'appartement

 

DSCN0621.JPG

Et voici le dégagement de nuit vers la chambre à coucher.

DSCN0622.JPG

Le plombier accroupi à l'oeuvre

DSCN0624.JPG

Et ici c'est le vieux Jipi qui fait sn jogging rapide, tellement rapide qu'il est flou !

Porca miseria ! Vivement vendredi soir.

12/04/2017

QUEL BORDEL !

C’est donc le bordel complet ! En homme super-intelligent le mari de madame a coupé l’eau dans la salle de bain et aussi dans la cuisine. Sans prévenir… il l’a affirmé quand c’était irrémédiablement fait.

Mais nous ne sommes pas sans points d’eau, n’est-ce pas ? Il reste la chasse du W.C. et le petit robinet du lave-mains dans le même endroit : c’est SUPER ! Avec un petit récipient bas nous pouvons y soutirer jusqu’à 400 ml par coup !

Avouez que ce sera pratique pour se laver, pour faire la vaisselle, pour cuisiner et éventuellement pour donner un coup de fraîcheur dans le corridor et ailleurs.

J’ignorais complètement que pour installer une douche il fallait démonter toutes les faïences murales… même celles derrière le radiateur, qui a été déposé, lui aussi.

Entre-temps le miroir, le lavabo et son meuble support ont trouvé refuge dans le bureau : pratique.

Donc : voici une image du boulot « pendant ».

DSCN0617.JPG

Comme j’étais en ville dans l’après-midi (là aussi c’est le bordel le plus complet) Jipi m’a dit être content que je n’ai pas entendu les coups de massue donnés dans la baignoire : il paraît que c’était dantesque.

… (nous sentirons un peu mauvais aujourd’hui et demain… la toilette dans un lave-main sera très sommaire !) …

11/04/2017

SEMAINE SAINTE ? NON ! SEMAINE SALE

C’est aujourd’hui que ça commence. Ils seront à l’œuvre dès 7h30 du matin et tant pis pour Jipi qui ne pourra se prélasser jusqu’à 8 h. Comme vous le voyez, je suis debout, moi.

Le mari de notre proprio a voulu débuter les travaux avec un jour d’avance sur le délai annoncé.

Pleurez-donc dans vos chaumières ! Pendant 6 jours (démolition baignoire, reconstruction douche et canalisations,  ensuite finition et séchage du carrelage mural) nous ne pourrons pas utiliser la salle de bain : faudra se débrouiller dans l’évier de cuisine… si le gars ne coupe pas l’eau… Notre œuf de pâques promet de fleurir bon le fauve (lapin ???)

Ya+ka aller se laver à Lille ? On verra.

AVANT C'ETAIT COMME CECI :

DSCN0611.JPG

DSCN0612.JPG

DSCN0610.JPG

10/04/2017

les YEUX QUI GRATTENT

09/04/2017

PETIT DEJ AU SOLEIL

ET EN OMBRE CHINOISE...

CHINOISE1.jpgCHOISE2.jpg

08/04/2017

JUMELAGE

 

              LE GRAU DU ROI

              BOURG LA REINE